La girafe et le sablier – Marie-Laure Depaulis et Peter Weir

dsc00330Une girafe arpentait la ville en tous sens afin de mesurer la douceur de l’air. Son long cou lui permettait de respirer à différentes hauteurs, et avec sa grande langue – véritable instrument de mesure -, elle relevait la qualité de l’air : moelleux, doux, dur ou rugueux. Seulement, pour que l’expérience soit scientifiquement fiable, la prise de mesure devait durer 37 secondes… et la ville était remplie d’obstacles, alors l’animal à la robe tachetée se rendit dans le désert, un lieu sans embûches.

Un sablier était bien malheureux dans son école car il ne savait pas compter. Un comble pour un instrument qui était censé mesurer le temps. En revanche, lorsqu’il regardait tout là-haut dans le ciel, il se sentait heureux. On pouvait l’entendre égrener des mots : ballon, bulle de savon, avion. Trop rêveur, on le renvoya de l’école…  Alors le sablier s’en alla dans le désert, un endroit parfait pour apprendre à voler.

Mais voilà que le sablier en plein vol, « fut englouti par la girafe », qui passait par là…

Une fable poétique où les mots remplacent les chiffres et le temps ne se compte plus mais se remplit. Une rencontre improbable qui embellit la vie. Un livre à plier et déplier à l’envie. Des dessins sur des murs, colorés et mouvants. Émouvant, cet album.

« – Une girafe? tu es une girafe? demanda simplement le sablier. – Bon, oui! Allez tu m’aides à mesurer la douceur de l’air? Tu comptes jusqu’à trente-sept secondes. – J’ai un problème… je ne peux pas t’aider. Je ne sais pas compter. – Ah bon? Et qu’est-ce que tu sais faire alors? – Je sais presque voler… mais pas tout à fait encore… dit le sablier avec un petit air triste. – Ah ! Mais je peux t’aider moi. Grimpe sur mon dos : ça te fera une piste de décollage! »

« Ils avaient inventé un nouveau décompte des heures car il leur semblait que le temps avait bien moins d’importance que la manière dont on le remplit. »

dsc00332dsc00333dsc00335

La girafe et le sablier, album de Marie-Laure Depaulis et Peter Weir, Éditions Winioux, Octobre 2016 —

Advertisements

4 réflexions sur “La girafe et le sablier – Marie-Laure Depaulis et Peter Weir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s