Zita la fille de l’espace, T.1 – Ben Hatke

Zita

« Prénom : Zita

Particularité : propulsée de l’autre côté de la galaxie

Mission : libérer son ami Joseph et le ramener sur terre

Ennemis : des monstres, des aliens et des robots suréquipés

Armes : courage, ruse et détermination

Le compte à rebours a commencé… »

Quand on découvre Zita, elle s’amuse follement avec son copain Joseph dans la forêt. On les voit courir à vive allure l’un après l’autre. C’est que l’espiègle petite fille vient de chaparder le cahier de son ami… mais voilà qu’ils tombent tous deux en arrêt devant une gigantesque crevasse.

La stupéfaction passée, Zita la curieuse part explorer le fond du trou. Elle y trouve un étrange objet muni d’un bouton-poussoir rouge. La fillette étant joueuse, elle s’empresse d’appuyer dessus. Une lumière jaillit alors devant les deux enfants ébahis et absorbe littéralement Joseph qui disparaît ainsi de la surface de la terre.

D’abord, Zita prend peur et se réfugie dans le bois tout proche. Mais la culpabilité l’envahit ; elle pousse à nouveau le bouton et l’étonnante lumière réapparait pour l’aspirer à son tour.

Elle atterrit sur Sciptorius, une drôle de planète où monstres, robots, humains et aliens ont l’air de cohabiter. Cependant, la fillette apprend que Sciptorius sera détruite dans quelques jours par une météorite géante. Les habitants ont très peur. Retrouver Joseph devient urgent.

Sitôt arrivée, elle fait la connaissance de plusieurs « individus » qui constitueront au final une équipe de choc ; un énorme monstre informe mais adorable nommé Gros Costaud, N°1 un petit robot caractériel, Pipeau un inventeur au grand coeur qui endort son entourage en jouant de la musique, Mulot une souris géante, et Randy un robot naïf. La fine équipe se lance donc à l’aventure avec la futée, malicieuse et courageuse Zita comme chef.

Peu de texte dans cette BD, l’auteur ayant manifestement privilégié l’illustration et cela fonctionne plutôt bien. On ne s’ennuie pas une seule seconde ; grâce à un jeu de cases, l’alternance de gros plans et plans d’ensemble, des dessins plein de rondeur, du rythme, et des scènes drôlissimes on part dans l’espace avec Zita et ses compagnons avec plaisir. Les adultes débusqueront sûrement quelques références de science fiction, quant aux enfants, ils vont adorer cette petite héroïne terriblement attachante.

100_9566

100_9568

100_9569

challenge-a-la-decouverte-des-prenoms-1

Zita la fille de l’espace, BD jeunesse de Ben Hatke, Tome 1, à partir de huit ans, Rue de Sèvres, Octobre 2013 —

Publicités

6 réflexions sur “Zita la fille de l’espace, T.1 – Ben Hatke

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s