En nous beaucoup d’hommes respirent – Marie-Aude Murail

En-nous-beaucoup-d-hommes-respirent.jpg

Fabuleuse écrivaine jeunesse, du Hollandais sans peine à Miss Charity, de la saga Sauveur & Fils à Nils Hasard, de Oh, boy à l’adaptation Des grandes espérances en passant par 3000 façons de dire je t’aime… Marie-Aude Murail écrit pour les enfants et les adolescents depuis plus de trente ans, et l’adulte que je suis n’a jamais cessé de la lire. J’aime sa sensibilité, sa fantaisie, sa drôlerie, son imagination débordante, sa façon de parler de toute sorte de sujets avec pertinence conviction coeur courage et sincérité.

« Notre amour est réglé par les calmes étoiles
  Or nous savons qu’en nous beaucoup d’hommes respirent
  Qui vinrent de très loin et sont un sous nos fronts
C’est la chanson des rêveurs
Qui s’étaient arraché le cœur
Et le portaient dans la main droite
  Souviens-t’en cher orgueil de tous ces souvenirs (…) »

Extrait de Sanglots de Guillaume Apollinaire

Inspirée des mots du poète, l’écrivaine a choisi le titre de son livre. Un livre sur son histoire familiale, où jaillissent ses ancêtres, des hommes et des femmes romanesques à souhait. Au décès de son père, Marie-Aude Murail se retrouve face à un véritable trésor composé de lettres, de photographies, de journaux intimes, d’archives diverses. Après avoir tourné autour quelque temps, elle se met à déplier les feuillets, à observer les clichés et à lire ses propres mots écrits à dix-huit ans. Elle plonge ainsi dans les histoires d’amour de ses grands-parents, de ses parents, replonge dans la sienne avec son mari, évoque ses frères  sa soeur ses enfants. Elle se souvient de certaines choses, en découvre d’autres : des secrets des disputes des joies des chagrins… De la première guerre mondiale aux années 2000, elle dessine le portrait de trois générations, de trois époques. Et en remontant ainsi le fil du temps, elle mesure la présence constante de la littérature de l’écriture de la poésie, des arts en général au sein de sa famille. Comme toujours elle parle avec franchise et honnêteté en osant aborder et partager son intimité de fille de femme d’épouse de mère, ses choix ses doutes, ses réflexions sur l’écriture.

En nous beaucoup d’hommes respirent, c’est le récit d’une famille et de ses histoires d’amour de transmission  d’héritage. Un livre personnel qui, sous la plume de Marie-Aude Murail touche évidemment à l’universel.

« J’ai vécu les plus belles heures de mon enfance, allongée sur mon lit, dans mon lit, immobile, les yeux au plafond ou le visage enfoncé dans l’oreiller. Entre midi et deux, le jeudi, le dimanche, tant que je pouvais, tout mon être aspirait à ce moment où je pourrais être une rêveuse éveillée, immobile. Sur mon lit, dans mon lit, une obsession. (…) Je faisais sonner mon réveil en avance le matin pour reprendre le fil de mon rêve sans que les autres n’en sachent rien. J’ignorais si c’était mal ou si c’était bien, je me disais : j’en ai besoin. »

« Amoureux, c’est un état, c’est un métier, une vocation, une nouvelle nature, une deuxième naissance. Il faisait soleil et nous marchions dans la tiédeur du printemps sous un ciel bleu. J’étais ce soleil et ce printemps, sans mots, sans phrases. Un néant d’amour. »

« Mon bébé, mon gros bébé, mon seau de grenouilles grouillant dans mon ventre, mon lièvre dans sa garenne tressautant, mon petit cheval, ma bébé, mon fille, ma gars, dès que je pose la main sur toi, tu me réponds de l’autre côté. Petit poing presque dans le mien. Mon poids, ma charge, ma cargaison d’enfant, j’étais malade de ne savoir te porter. Nous irons à bon port, mon bébé, mon lest d’amour, ma tonne d’enfant. Moi vivante, je te porte vivant, mais je pense à tous ceux que j’ai laissés derrièe moi, à tous ceux qui, couchés, ne se relèveront pas. »

ennousbeaucoup1.JPG

En nous beaucoup d’hommes respirent, récit de Marie-Aude Murail, L’Iconoclaste, Août 2018 —

Publicités

10 commentaires sur “En nous beaucoup d’hommes respirent – Marie-Aude Murail

  1. J’adore tout ce que tu dis sur ce bouquin et je me réjouis d’autant plus de le lire. Comme toi j’adore l’ autrice et ce titre là a été un des premiers de cette rentrée littéraire à atterrir dans ma bibliothèque 😊❤

  2. Je viens seulement de la découvrir avec la série Sauveur & fils et j’adore !
    J’ai lu les 3 premiers à la suite, il ne me reste plus que le dernier, déjà…

  3. Une grande auteure… Je ne commente jamais les œuvres jeunesse car ces lectures sont trop liées à mon métier dont il me faut m’échapper pour ne pas être dévorée, mais j’aime beaucoup cette auteure et j’ai très envie de lire ce livre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s