Berty, le plus cool des monstres – Didier Lévy et Delphine Renon

dsc00160Il est immense, Berty. On dirait un géant. C’est bien simple, il prend toute la page. Des gros pieds, des longs bras, une fourrure d’ours et sur la tête des cornes dressées et des oreilles baissées. C’est un monstre, me direz-vous, oui vous répondrai-je… mais un monstre gentil. Il vous suffit de regarder son large sourire et ses grands yeux bleus : Berty est doux et drôle, bienveillant et apaisant, créatif et aimable.
D’humeur égale, d’une nature joviale, d’un optimisme-né, Berty ne peut concevoir la vie autrement que belle et quand des problèmes surgissent, il y a selon lui toujours une solution. Et des problèmes, ses petits copains monstres en trouvent régulièrement sur leur chemin, mais ils savent qu’ils peuvent compter sur Berty pour éclipser tout nuage noir.
Quatre histoires déroulent leurs aventures : dans Berty est super !, Bingo, un petit monstre rouge de colère se plaint auprès de Berty de ne pas avoir encore reçu sa panoplie de super-héros commandé il y a très, trop, longtemps ; dans Berty, Marius et son sac en papier, Marius le petit monstre aux grands pieds apparaît devant Berty un sac sur la tête, ayant honte de sa mère devant ses copains ; dans Berty et le fantôme Tom, ce dernier, petit monstre invisible, a un gros soucis, il a perdu son drap de fantôme, et dans Docteur Berty, Marcel le petit monstre vert avec un chapeau est affolé, il vient de se faire un énorme bobo sur le doigt…
À chaque souci d’un de ses amis, Berty a les mots justes, les gestes qu’il faut, une bonne dose d’humour, plein de tendresse, du bon sens et de l’imagination.
Un album doudou, des histoires joyeuses et chaleureuses qui résonneront dans les esprits des petits lecteurs, des dessins rigolos et ludiques jouant avec les couleurs acidulées et le gris du monstre géant. Ah si Berty n’existait pas déjà, il faudrait l’inventer !

« – Tiens, c’est pour toi ! dit Bingo en tendant une feuille, et hop, il se sauve dare-dare. Bingo parti, Berty déroule la feuille. Un portrait de Berty en tenue de Super-Berty, et dessous ces mots : BERTY EST SUPER ! Très fier, Berty le colle dans son salon. Rêveur, il s’installe sur son canapé : – C’est vrai, soupire-t-il avec un large sourire. Je dois dire que dans mon genre, je ne suis pas mal du tout. »

dsc00161dsc00163dsc00164

coeur

Berty, le plus cool des monstres, album jeunesse de Didier Lévy et Delphine Renon, Grasset Jeunesse, Septembre 2016 —

Publicités

6 réflexions sur “Berty, le plus cool des monstres – Didier Lévy et Delphine Renon

  1. Qu’il est adorable ce monstre, on a envie de le croquer! Je comprends qu’il soit un coup de cœur pour toi. « Trop cool » comme diraient mes gars 😀
    On voudrait tous avoir un Berty à la maison. Je t’embrasse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s