Ultra Violette – Anne Loyer et Anaïs Nocera

dsc00154Ultra Violette est une bande dessinée pétillante et amusante pour les enfants. Son héroïne est une petite fille intelligente et marrante à l’imagination débordante. L’histoire est palpitante, mêlant les préoccupations quotidiennes, la fantaisie et l’aventure. Les dessins aux couleurs chatoyantes sont dénués de contours noirs et tout en courbe, le texte apparaît distinctement dans les bulles, pour une lecture fluide. Une approche en douceur pour aborder l’univers de la BD.
Violette n’a peur de rien ni de personne. Énergique et franche, elle s’agite beaucoup et n’hésite pas à dire tout haut ce que les autres pensent tout bas. Elle habite sur une péniche « le bateau lavoir » avec son père, un descendant de Fernand Léger, le célèbre peintre. Peintre lui-même, il souhaiterait que sa fille ait la fibre artistique, mais ce n’est pas le cas. Inscrite dans une école d’arts, Violette ne supporte ni la danse, ni la musique, ni la peinture. Son chat, Bitume, ne manque pas une seule des aventures de sa maîtresse sur les berges du canal, son terrain de jeux favori. Quant à sa mère, elle a prit le large… on n’en sait pas davantage. Fan d’Harry Potter, Violette espére chaque année recevoir sa lettre d’admission à l’école des sorciers de Poudlard. En vain…
Évidemment, l’absence de sa mère est pesante mais heureusement, son copain Gaël est toujours à ses côtés, un fidèle ami, un super confident, un gros gourmand, avec qui elle rit énormément. Et puis pas question d’être triste, la vie est belle et imprévisible, alors elle s’est inventée un personnage Ultra Violette, persuadée qu’elle a en sa possession des pouvoirs magiques.
D’ailleurs ces derniers vont sûrement lui être utiles… une mystérieuse femme roulant dans une voiture décapotable écarlate vient d’emménager dans une maison depuis longtemps abandonnée au bout du canal, cette demeure aurait abrité un assassin… l’enquête peut commencer !
Ma fille et moi avons beaucoup aimé cet album. Les personnages sont attachants, l’histoire est drôle et pleine de suspense, les illustrations et le texte sont clairs et explicites pour les jeunes lecteurs qui découvrent pour la première fois une BD. On a très envie de retrouver Ultra Violette dans d’autres aventures!

«  Moi c’est Violette, puissance ultra violette, méga-reine du canal, souveraine pas banale… »

dsc00156dsc00157dsc00158

Ultra Violette, album BD jeunesse, écrit par Anne Loyer et illustré par Anaïs Nocera, dès 6 ans,BD Mousse, Éditions Frimousse, Septembre 2016 —

Publicités

4 réflexions sur “Ultra Violette – Anne Loyer et Anaïs Nocera

  1. Elle a l’air d’avoir un sacré caractère cette Violette et très attachante! Une BD à partager avec sa petite princesse, c’est merveilleux. Bises à toutes les deux xx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s