Le dernier pisteur, T.1 La caverne aux araignées – Pascal Brissy et Maud Bihan

lacaverneauxaraignées

Zak a huit ans quand Sisyphe entre dans la chambre de l’orphelinat.  Il n’oubliera jamais le regard de cet homme mystérieux et bienveillant, qui l’emmènera hors de ces murs fouler les forêts de Sombresecret et deviendra son maître.

Sisyphe est l’un des derniers pisteurs du royaume : il entretient un Lien singulier avec les animaux. Par la pensée, il communique avec eux, perçoit leurs intentions et entrevoit leur passé. Un don précieux qu’il compte bien transmettre à son jeune protégé, Zak.

Nokta, un homme cruel a renversé le pays, faisant régner la peur dans le cœur des habitants. Tous tremblent à l’idée de rencontrer les terribles monstres qui, depuis la chasse aux pisteurs – organisée par Nokta et exécutée par ses « soldats » les hyènes Crokutas -, sortent de leur tanière. Le royaume est sens dessus dessous, la paix est un lointain souvenir.

Aujourd’hui, du haut de ses onze ans, et malgré ses entraînements, Zak n’a pas encore réussi à établir vraiment le Lien tant espéré par Sisyphe, qui aimerait tant que son jeune apprenti devienne l’héritier du don pour repousser la tyrannie.

Mais un jour, le maître de Zak reçoit une flèche empoisonnée dans l’épaule.  Seule une substance présente dans la glande de Maexia, une araignée géante, peut sauver la vie de Sisyphe.

Zak se retrouve alors maître de lui-même. Avec une lourde responsabilité : trouver et ramener le précieux élixir. Sans tarder il part à sa quête, armé de son arbalète de son courage et de son don enfoui.

Récit initiatique, atmosphère ténébreuse, pensées magiques, aventure palpitante, rapports humains et relations avec la nature, générosité, persévérance, sensibilité, amitié, hardiesse, peur, entraide… le premier tome d’une trilogie annoncée, porté par un héros profondément attachant. Passionnant!

« – Je connais ce mal, dit-elle. Je sais aussi où trouver l’antidote. Il te faut une substance  tirée de la glande d’une araignée géante (…) Cette araignée-là s’est nourrie  de toutes les mauvaises choses dont regorge notre royaume, à commencer par la méchanceté des hommes! Maexia s’est rassasiée de tout cela jusqu’à en devenir énorme. Depuis, elle patiente dans l’ombre de sa tanière, dans l’attente du moment où ses congénères et elle tisseront leurs toiles sur Sombresecret. »

Le dernier pisteur, T.1 La caverne aux araignées, écrit par Pascal Brissy et illustré par Maud Bihan, dès 9 ans, collection Pas de géant, Éditions Auzou, Janvier 2017 —

Publicités

2 réflexions sur “Le dernier pisteur, T.1 La caverne aux araignées – Pascal Brissy et Maud Bihan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s