Japorama – Marco Reggiani et Sabrina Ferrero

japorama

« Ce que vous avez entre les mains n’est ni un guide classique, ni un texte à visée scientifique, ni un récit de voyage – même si c’est à travers son expérience que l’auteur s’exprime parfois. Il s’agirait plutôt d’une sorte de « carte », faite pour charmer et inspirer. Les cent sujets abordés, répartis en sept parties, constituent autant de repères pour s’orienter et découvrir le visage de ce pays. »

Que vous soyez fan du  pays du soleil le vent ou pas, cet ouvrage va forcément vous séduire. Une immersion à Tokyo entre tradition et modernité, se perdre dans les rues, prendre un bain de foule, observer le parfait tokyoïte. Une découverte des usages du savoir-vivre des habitudes japonaises. Un voyage à travers le pays, visite de jardins, de forêts, de temples, de maisons de thés… Percer le secret de la gastronomie nippone, du riz à la soupe miso,  des algues aux sushi, du tempura au curry, les thés, le sake… Accéder à la culture, l’esthétique, les mentalités – le bouddhisme, le haïku, le sumo, le théâtre no, l’ikigai… Apprécier les legs du passé (les laques les céramiques l’origami…) et les inventions récentes (karaoke, manga, robots…). Parcourir les temps forts et les fêtes de l’année du Shogatsu à la fête des poupées, du pique-nique à l’ombre des cerisiers en fleur au rituel du repiquage du riz, en passant par l’Hanabi…
Un panorama élégant chatoyant enchanteur, une charmante plongée dans la culture japonaise à glisser entre toutes les mains passionnées et curieuses.

japorama1japorama2japorama3japorama4

japorama5japorama6japorama7

Japorama, écrit par Marcol Reggiani et illustré par Sabrina Ferrero, à partir de 11 ans, éditions Casterman, octobre 2019 —

Qui est-ce? Les mille vies de l’être humain – Paola Vitale et Rossana Bossù

quiestce.JPG

Au commencement il y a une cellule minuscule, qui, très vite se divise. En quelques jours, un embryon est formé. Mais qui est-ce ? « Il a des branchies » : est-ce un poisson ? « Il a des poumons » : est-ce un amphibien? « Il ouvre grand sa bouche » : est-ce un serpent? « Il a des pattes palmées » : est-ce un canard? « Il a une queue »: est-ce un renard? Et si c’était un oiseau? À vous de découvrir…

Avec des illustrations sublimes et hypnotiques à souhait, des couleurs chatoyantes, une énigme qui se dévoile peu à peu, avec des mots simples et pertinents, des dessins explicatifs, tout fait sens.  L’artiste Rossana Bossù et la biologiste Paola Vitale évoquent la théorie de l’évolution de Charles Darwin d’une façon accessible et belle : la sélection naturelle, l’arbre de l’évolution, la notion d’ancêtre commun et ce qu’il nous laisse en souvenir – les plis du cou (des branchies), l’os au bout de notre colonne vertébrale (la queue)…, l’ADN, le développement de l’embryon, le passage dans le sablier.

Un album documentaire si beau qu’il fait penser à un livre d’art, si facilement compréhensible qu’échanges et réflexions avec les enfants se poursuivent une fois le livre refermé. Passionnant!

« Un être humain est un mammifère, mais il est aussi un peu poisson, amphibien, reptile, oiseau. »

« Aucun être vivant n’est formé à partir de rien. Il est issu d’une longue lignée de créatures qui se sont lentement transformées et adaptées avant lui. »

« À peine né, chacun d’entre nous a déjà une histoire à raconter. Comme le souvenir d’un long voyage, contenu dans chacune de nos cellules. C’est l’histoire de toute la vie sur Terre. »

 

Qui est-ce? Les mille vies de l’être humain, album documentaire jeunesse de Paola Vitale et Rossana Bossù, à partir de 7 ans, éditions Damoclem, septembre 2018 —

 

DIEUX 40 dieux et héros grecs – Sylvie Baussier et Almasty

40dieuxethérosgrecs

BAM! Une nouvelle collection documentaire pour les 10-15 ans débarque! Un petit format pratique, une couverture cartonnée robuste, des couleurs vives, des illustrations en Flat Design ( dessins minimalistes – formes géométriques simples – aplats – inspiré du style Bauhaus), un style graphique qui a tout pour séduire les ados. Des thèmes issus de la culture scolaire et de la culture pop à travers des galeries de personnages « légendaires »: 40 artisans de PAIX, 40 joueurs de FOOT, 40 artistes et groupes de ROCK et 40 DIEUX et héros grecs sont les quatre premiers titres de BAM!

Passionnée de mythologie grecque, j’ai lu avec plaisir et attention l’ouvrage sur les dieux  (déesses) et les héros (héroïnes). Les portraits, sur une double page,  sont clairs et vont à l’essentiel. On retrouve les principaux mythes, la généalogie de chaque personnage et ses attributs, ses luttes, ses alliances, ses amours, ses colères, ses chagrins, ses intrigues, ses relations avec les dieux et les humains, sa mort, ses « transformations »…

Une collection documentaire attrayante et captivante pour les collégiens. Idéal pour aborder un sujet, avant de l’approfondir.

40dieuxethérosgrecs240dieuxethérosgrecs340dieuxethérosgrecs4

DIEUX 40 dieux et héros grecs, documentaire écrit par Sylvie Baussier et illustré par Almasty, Collection BAM!, Gallimard Jeunesse, février 2017 —

La déclaration des droits des mamans / La déclaration des droits des papas – Elisabeth Brami et Estelle Billon-Spagnol

la-declaration-des-droits-des-mamansD’emblée la couverture de La déclaration des droits des mamans donne la couleur : bleu ! Et pas rose… Les filles aussi aiment le bleu mais les stéréotypes ont la vie dure, la cuirasse est difficile à fissurer, on y arrive pourtant avec le temps et avec ce genre d’ouvrages. Ce livre-ci et celui de La déclaration des droits des papas – à la couverture rouge-fushia – , sont à glisser fissa entre les petites mains des enfants et celles de leurs parents.
15 articles qui mettent sur un pied d’égalité maman et papa. L’un(e) comme l’autre peut être bon ou pas en math, jouer à la poupée ou aux petites voitures avec ses enfants, les rassurer la nuit, changer la couche du bébé, être de mauvaise humeur, se fâcher, pleurer, aimer les bisous, faire les courses, être coquet ou pas du tout… papa, comme maman peut s’arrêter de travailler pour s’occuper de ses enfants, maman, comme papa, peut réparer un vélo… ils ont le droit d’aller se promener seul comme ça pour le plaisir, d’être fatigué le soir et de ne rien vouloir faire à la maison, de se séparer de leur conjoint, de tomber à nouveau amoureux, d’adorer sortir avec des amis… maman et papa ne sont pas des super-héros mais ils tentent de rendre leur vie – personnelle, familiale, amoureuse, amicale – la plus heureuse possible. Et rejeter les stéréotypes et les discriminations est un premier pas vers la sérénité. Faciliter le quotidien dans une famille, c’est apporter un équilibre, être tolérant et s’ouvrir, discuter et comprendre l’autre… Vivre ensemble ! Enfants et parents retrouveront dans ces livres des situations connues et en découvriront d’autres à travers des illustration drôles, tendres et pétillantes.

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

la-declaration-des-droits-des-papas

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

La déclaration des droits des mamans / La déclaration des droits des papas, Élisabeth Brami et Estelle Billon-Spagnol, Talents Hauts, Mai 2016 —

Les enfants de l’espoir pour un monde solidaire – Annick de Giry et Bruno Pilorget

enfantsdelespoir

« Les crayons et les livres sont les armes qui mettent en échec le terrorisme. »

Malala (Pakistan)

« On n’est jamais trop jeune pour aider les autres. »

Kesz (Philippines)

« Plus les conditions d’existence sont précaires, plus la famille est importante. »

Sandra (Colombie)

« J’ai compris que l’on gâchait mon enfance et que des gens essayaient de la sauver. »

Om (Inde)

« Est-il juste que nous ayons à nous réveiller au bruit des balles ? Les enfants ont le droit d’être protégés! »

Mayra (Brésil)

« Grandir dans un camp de réfugiés signifie grandir sans futur. »

Baruani (République démocratique du Congo)

« Je me marierai quand je veux. »

Memory (Malawi)

« Ce sont les enfants qui travaillent qui donnent au monde une leçon de courage, pas les étoiles du sport commanditées par des marques, pas les hommes d’affaires et leurs millions. Ces enfants sont les vrais héros. »

Craig (Canada)

Ces mots sont ceux des enfants, huit enfants parmi tant d’autres à travers le monde qui ont vécu – et qui continuent à vivre pour la plupart – dans des conditions extrêment difficiles. Du Canada au Philippines, du Brésil au Pakistan, de la R.D. Congo à la Colombie, de l’Inde au Malawi, les mots affluent et circulent, des mots emplis de douleur, de colère, d’injustice, d’intolérance, des mots nécessaires et précieux qui éclairent et qui donnent sens à leurs cris. Ces enfants se battent à coup de mots. Dire haut et fort l’indicible pour se faire entendre au plus loin et au plus grand nombre. Malgré la proclamation des droits de l’enfant par l’ONU en 1959, des millions d’enfants font encore leurs premiers pas dans des camps, des bidonvilles, des favelas, dans des rues misérables, souvent livrés à eux-même, abandonnés par leurs parents. Ils savent à peine parler qu’ils travaillent durement des journées entières, pas le temps pas les moyens d’aller à l’école. On force les jeunes filles à se marier dès leur puberté. On leur impose une vie. Certains ne connaissent que la violence et l’horreur de la guerre… Ces enfants ne grandissent pas, ils sont déjà grands en venant au monde. Leur enfance leur est volé.
Alors certains de ces enfants refusent leur condition et font vibrer leurs voix autour d’eux. Ils croient en l’humanité, leur coeur est plein d’espoir. À l’aide d’associations, de travailleurs sociaux, ils osent prendre la parole au nom de tous, aller au devant des politiques. Leur courage n’a pas de bornes. Ils rassemblent, ils mobilisent, ils créent des liens, on les écoute.
Les récits de Malala, Kesz, Sandra, Om, Mayra, Baruani, Memory et Craig résonneront longtemps dans tout mon être. Huit récits poignants, qui à chaque fois se teintent d’une lueur d’espoir.

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

Des liens pour aller plus loin : KidsRights et Amnesty international

Les enfants de l’espoir pour un monde solidaire, documentaire d’Annick de Giry et Bruno Pilorget, à partir de 9 ans, Les éditions des éléphants, Avril 2016 —

Cité Babel, le grand livre des religions – Pascale Hédelin et Gaëlle Duhazé

KODAK Digital Still Camera

« Chacun doit être libre de pratiquer sa religion selon ses propres convictions… mais aussi de ne pas croire en Dieu. Au cours de l’histoire, et de nos jours encore, bien des hommes ont bafoué la liberté, commis des violences, déclenché des guerres au nom de Dieu. C’est tout le contraire du message des religions : elles prônent la tolérance, l’amour et le respect des autres. »

Au-dessus de l’épicerie de Félix vivent trois familles ; au premier étage il y a une famille chrétienne composée d’Ariane, Hervé et leurs enfants Alex et Jules, au second étage habitent Franck et Céline de confession juive et leur progéniture Nathan et Anna qui attendent avec impatience la naissance de leur frère Élie, et au dernier étage vit une famille musulmane, Majid et Nisrine, leur garçon Jalil, leur fille Safia et la grand-mère Kabira. Tout ce petit monde semble heureux de vivre dans cet immeuble tout en hauteur. Malgré leurs croyances différentes, ses voisins s’entendent très bien les uns avec les autres.

Chacun vit sa religion pleinement au fil des saisons. Les fêtes se succèdent : l’Éphiphanie, Pâques, l’Ascension, l’Assomption, La Toussaint, Noël, chez les chrétiens ; Pourim, Pessah, Chavouot, Roch Hachana, Yom Kippour, Souccot, Hanoukkah, chez les juifs ; L’Aïd al-Fitr, L’Aïd al-Kebir, L’Achoura, chez les musulmans. Les rites et traditions rythment la vie de tous les habitants de l’immeuble ; chaque dimanche la famille d’Alex se rend à l’église pour prier et écouter la parole de Dieu, cette année il fera sa communion, quant à son petit frère Jules il sera baptisé ; dans la famille de Franck et Céline on fait Shabbat dès le vendredi soir et le lendemain on va à la synagogue, peu après sa naissance le petit Élie va être circoncis quant à Nathan une grande cérémonie aura lieu pour ses treize ans, la Bat-Mitsvah ; Majid et sa famille doivent respecter les cinq pilliers de la religion musulmane (le témoignage, la prière, l’aumône purificatrice, le jeûne du Ramadan et le pélerinage à la Mecque), le vendredi ils vont prier à la mosquée, cette année Kabira va mourir, elle sera enterrée dans son linceul , le visage tourné vers la Mecque, Nisrine a coutume de dessiner sur ses mains des dessins géométriques au henné…

Félix est athée, il ne croit pas en Dieu. Son épicerie ne désemplie pas, des hommes, des femmes, des enfants de toutes les religions foulent le sol de son magasin.  Il décore sa vitrine pour Halloween et Carnaval (qui ne sont pas des fêtes religieuses), vend des aliments cashers pour les personnes de confession juive, de la viande halal pour les musulmans, il a aussi des bonbons pour tous les enfants !! Et pour le nouvel an, il installe une grande guirlande pour ses clients, de toutes les confessions !

Un album documentaire que j’attendais depuis longtemps ! Quelle belle idée d’avoir ainsi expliqué avec un vocabulaire simple, d’une manière ludique (découpes latérales mettant en évidence chaque étage et donc chaque religion) et avec des illustrations tendres, amusantes et réalistes les fêtes, rites et traditions des trois grandes religions monothéistes, sans oublier d’évoquer l’athéisme et les religions polythéistes ! Un grand album par sa hauteur et par son contenu à glisser dans les mains des enfants à partir de sept ans. Cité Babel, un immeuble où l’on se sent bien, où la tolérance et l’ouverture d’esprit règnent, où il est possible de vivre ensemble en étant de confessions différentes.

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

Livre reçu en Service de Presse.

Cité Babel, le grand livre des religions, album jeunesse documentaire écrit par Pascale Hédelin et illustré par Gaëlle Duhazé, dès 7 ans, Les éditions des éléphants, Octobre 2015 —

J’apprends à jardiner – Emily Bone, Abigail Wheatley et Lisa Dejohn

P1060552

Un doc jeunesse idéal pour les petits jardiniers en herbe ! Un chouette support pour jardiner en famille. Pas besoin d’avoir un jardin, un balcon ou une terrasse et des pots de différentes tailles suffiront pour avoir le plaisir de faire pousser des fleurs, des herbes, des légumes et des fruits.

Les premières pages sont consacrées au matériel, aux graines et semis, au rempotage, à la division, aux engrais sans oublier les ennemis du jardinier : les ravageurs.

Défilent ensuite tout ce qu’on peut mettre en pots : tournesols, micro-pousses, capucines (et là j’ai appris que ces fleurs repoussaient les pucerons et autres aleurodes, et qu’elles étaient délicieuses en salades, à essayer donc!), bulbes, diverses variétés de salades, tomates cerises suspendues (c’est du plus bel effet!), fines herbes (ici, j’ai appris que l’odeur de la ciboulette chassait les escargots!), pommes de terres, plantes mellifères (qui secrètent du nectar dont se nourrie l’abeille), « contruction » d’une mini-mare avec des plantes aquatiques, citrouilles, maïs, fraises à tous les étages et j’en passe… On ne fait pas l’impasse sur la sécurité au jardin (tenue, blessures éventuelles…), le terreau, l’utilisation du compost…

Les astuces parsèment le livre (j’ai retenu que les écorces d’agrumes repoussaient nos amis les chats qui viennent gratouiller la terre et déranger nos plantes, c’est du vécu!), les illustrations en plus d’être jolies favorisent la compréhension avec des zooms et des vignettes à étapes, on trouve à la fin un glossaire bien pratique expliquant certains mots difficile (comme insecte pollinisateur).

Un livre ludique et instructif, coloré, malléable à souhait avec ses spirales et ses feuilles épaisses. Des « expériences » à mener en famille. Les enfants vont adorer mettre les mains dans la terre, semer des petites graines, s’en occuper, regarder pousser leur plantation et goûter le fruit de leur travail !

P1060558

P1060553

P1060556

Livre reçu en Service de Presse.

– J’apprends à jardiner, documentaire  écrit par Emily Bone et Abigail Wheatley et illustré par Lisa Dejohn, dès cinq ans, Éditions Usborne, Mai 2015 —

Nous, notre Histoire – Yvan Pommaux et Christophe Ylla-Somers

P1010403

Audacieux, ambitieux, épatant, on pourrait continuer à égrenner les adjectifs bienveillants sur cet album documentaire un certain temps. Yvan Pommaux et Christophe Ylla-Somers nous racontent, nous exposent, nous expliquent 150 000 ans d’Histoire. Notre histoire. L’humanité, rien de moins. Les gens illustres et autres héros qu’on trouve généralement dans les livres d’Histoire sont relégués à la toute fin de l’album dans une galerie de portraits. Car ceux qui font l’Histoire, c’est NOUS. Les hommes, les femmes, les enfants qui ont peuplé, peuplent et peupleront notre terre.

Par leur habileté, leur inventivité, leurs pensées, ils ont participé à la marche du monde. Chasse et cueillette, maîtrise du feu, langage, peinture, empreintes, traces, religion, agriculture, artisannat, règles de vie, tribus, inventions d’outils, cultes, cités, impôts, écriture, guerres, commerce, prospérité, civilisations, vie nomade, sédentarisation, travail du fer, terres ingrates, terres d’accueil, climats variés, adaptations, monnaies d’échange, spiritualité, colonisation, philosophie, culture, esclavagisme, mathématiques, valeurs, imprimerie, architecture, administrations, politique, épidémies… des mots qui nous parlent, nous touchent, font partie de notre Histoire. Des peuples de tous pays, avec des traditions, une langue, une écriture, une religion…

D’une page à l’autre, les échelles changent ; tour à tour un planisphère, des flux migratoires, une bataille, un monument, une scène de rue, des enfants qui jouent, un orateur, un couple enlacé, des paysages grandioses… le quotidien qui côtoie l’universel.

Les personnages de cet album, ce sont nos ancêtres, qui ont « travaillé » à faire de ce monde ce qu’il est maintenant. Une histoire sans fin, à laquelle nous participons, nous contribuons. Un petit grain de sable dans l’immensité qui s’ajoute à des milliards d’autres grains de sable… Ensemble nous avançons, ensemble nous faisons l’Histoire. Un coup de coeur, forcément.

« Depuis longtemps, ici, à Sumer, certains d’entre nous dénombrent et classent les marchandises en creusant des signes à l’aide d’un poinçon dans des tablettes d’argile. Ils se spécialisent, améliorent leur système de symboles graphiques et constituent bientôt une caste privilégiée, celle des scribes. Ils inventent la première écriture, dite cunéiforme, c’est-à-dire en forme de coins : ceux que creusent le poinçon dans l’argile. D’abord figurative, elle va peu à peu devenir abstraite et se perfectionner. Notre Histoire pourra désormais s’écrire et rester dans les mémoires. »

P1010404

P1010405

P1010406

P1010408

coeurNous, notre Histoire vient de remporter le prix Sorcières 2015 Documentaire

Livre reçu en Service de Presse.

Nous, notre Histoire, documentaire (dès 10 ans) d’Yvan Pommaux et Christophe Ylla-Somers, L’école des loisirs, Octobre 2014 —

L’histoire de France en BD T.8, 1789-1795, La révolution française – Bruno Heitz et Dominique Joly

P1010387

Quelle belle idée d’aborder l’histoire de France par le truchement de la bande-dessinée ! En s’adressant ainsi aux enfants, d’une manière ludique, ceux-ci sont plus réceptifs. Ce huitième tome consacré à la Révolution française évoque évidemment les événements connus : le serment du Jeu de Paume, la prise de la Bastille, la tentative de fuite de Louis XVI, son arrestation à Varennes, son exécution, l’assassinat de Marat, la terreur… Mais pas seulement, les détails foisonnent. Et puis la crise de la monarchie, la révolte et l’arrivée prochaine de Napoléon Bonaparte sont expliquées et placées dans leur contexte d’un point de vue économique, social, politique et culturel. Les textes sont clairs et précis avec un vocabulaire approprié (dès 8 ans). Les illustrations toute en rondeur de Bruno Heitz sont de facture plutôt classiques et très colorées. Les dialogues amènent du rythme et facilitent la compréhension.

En annexe, une dizaine de pages documentaires prolongent le propos sur les conséquences de la révolution sur la société française : dates à retenir, personnages incontournables, déclaration des droits de l’homme, souveraineté de la nation, abolition des privilèges, création des départements, uniformisation des poids et mesures, devise française, cocarde tricolore, fête nationale, la marseillaise… et à la toute fin, quelques adresses pour partir sur les traces de la révolution française (lieux historiques, musées).

Une bande-dessinée documentaire réussie : efficace, ludique et informative. Ecrit par une historienne, le contenu de l’album est fiable et en conformité avec les programmes du cycle 3 (CE2, CM1 et CM2).

 

P1010388

P1010389

P1010390

Autre livre lu de Bruno Heitz : Super Miro Louisette la taupe

Livre reçu en Service de Presse.

L’histoire de France en BD T.8, 1789-1795, La révolution française, documentaire jeunesse de Bruno Heitz et Dominique Joly, dès 8 ans, Casterman, Octobre 2014 —

La mythologie grecque – Sylvie Baussier et Gwendal Le Bec

P1010170

Voici un album documentaire passionnant pour les enfants de dix ans et plus, je me suis personnellement régalée. Quel plaisir de pénétrer dans l’univers des Dieux, Déesses et autres héros grecs ; les emportements d’Héra envers les maîtresses de son mari, les rivalités, les amitiés, les amours de Zeus, la beauté d’Aphrodite, la bienveillance de Prométhée envers les hommes, retrouver des légendes connues comme le destin tragique d’Oedipe, les doux travaux d’Héraclès, le combat de Persée avec la Méduse, la douleur d’Orphée qui perd son Eurydice, l’épopée d’Ulysse, et découvrir des mythes moins célèbres mais tout aussi fascinants.

Une mythologie qui a inspiré tant de peintres, de poètes, de sculpteurs, de romanciers, de réalisateurs, et même des psychanalystes. Des récits puissants qui traversent le temps, maintes fois étudiés et interprétés.

La mise en page est très bien réalisée ; un arbre généalogique des dieux et une carte de la Grèce Antique ouvre l’album, puis on explore le « monde » de chaque dieu (et héros), leurs attributs, leur personnalité, leurs relations amicales amoureuses conflictuelles et un épisode clé le concernant est raconté, et des doubles pages sur les représentations artistiques de la mythologie grecque (statues, céramiques, tableaux, une scène de film, une pochette de disque…) parsèment l’ouvrage à différentes périodes – Antiquité, Renaissance, 17 ème et 18 ème siècle et de nos jours –.

Les illustrations de Gwendal Le Bec sont très belles et en parfaite symbiose avec les légendes racontées, nous plongeant dans les péripéties de Zeus, Hadès, Athéna, Jason et ses argonautes, Dionysos et les autres.

Un très bel album à lire et à relire.

 

P1010171

P1010179

P1010174

P1010177

Livre reçu en Service de Presse.

La mythologie grecque, album documentaire (à partir de 10 ans) raconté par Sylvie Baussier et illustré par Gwendal  Le Bec, Gallimard Jeunesse, Septembre 2014 —