Sacrées sorcières – Roald Dahl, Pénélope Bagieu

Depuis enfant, j’aime Roald Dahl, le conteur merveilleux d’un univers fabuleux qui m’a tant captivée, fait rêver voyager rire, frissonner aussi. Un auteur qui ne prend pas les enfants pour des idiots! James et la grosse pêche, Charlie et la chocolaterie, Le bon gros géant, sont mes romans préférés. J’ai découvert Sacrées sorcières avec cette adaptation époustouflante de Pénélope Bagieu. Avec intelligence, elle a su se glisser dans l’ombre de Roald Dahl tout en modernisant l’histoire en inventant entre autres le personnage de la petite fille, – complice du héros – , ou en évoquant la chasse aux sorcières – clin d’œil féministe. Le dessin est vivement coloré, rond, énergique. Les visages sont terriblement expressifs, le rythme est fou, les cases défilent à toute allure ; on est forcément embarqué, happé, plein d’empathie. La relation entre la grand-mère – punk rock avec ses cigares et ses cheveux violets – et son petit-fils est infiniment tendre et les sorcières sont aussi terrifiantes que ridicules. C’est drôle, fantastique, loufoque, touchant. Ce thriller jeunesse est sacrément bien! Quelques mots sur l’intrigue : un petit garçon, orphelin, va désormais vivre avec son extravagante grand-mère. Le soir des funérailles, elle lui raconte une histoire : l’histoire vraie des sorcières qui détestent les enfants et cherchent par tous les moyens à les faire disparaître. Des sorcières qui passent partout sans se faire remarquer : sous leur perruque leur crâne chauve, dans leurs chaussures leurs pieds carrés, sous leurs gants leurs griffes… Pour se reposer, la super mamie et son petit garçon filent prendre l’air au bord de la mer. Et là, dans l’hôtel, a justement lieu le congrès annuel des sorcières… Notre petit héros courageux et dégourdi va affronter – bien que transformé en souris – ces sorcières en furie.

Sacrées sorcières, adaptation BD du roman de Roald Dahl par Pénélope Bagieu, Gallimard bande dessinée, janvier 2020 —

4 commentaires sur “Sacrées sorcières – Roald Dahl, Pénélope Bagieu

  1. J’aime beaucoup Roald Dahl (Charlie et la chocolaterie restera à jamais un de mes romans préférés) et j’aime bien Pénélope Bagieu aussi ! Alors l’association des deux devrait me plaire…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s