Sombres citrouilles – Malika Ferdjoukh et Nicolas Pitz

sombrescitrouilles

Tous les ans, au 31 octobre, la famille Coudrier se retrouve au grand complet autour de Papigrand pour fêter son anniversaire. Dans le domaine de la Collinière, la bâtisse  familiale qui se dresse fièrement laisse s’envoler l’écho des cris des enfants dans les couloirs, les chuchotements des plus grands, et laisse entrevoir des regards échangés sombres ou complices… Comme toujours, Mamigrand  est autoritaire et Papigrand a l’air ailleurs, la  réservée Clara à leur service depuis trente ans fait du matin au soir les mêmes gestes sans se plaindre, au fond du parc dans une petite maison Edith attend chaque jour avec impatience l’arrivée de l’infirmière et sa piqûre bienfaisante, le voisin chasseur Blaise est amoureux fou, Madeleine la parisienne détonne, Gil le charmeur est fidèle à lui-même, la professeure de musique intrigue, Rose est indécise… et les cousins Hermès, Colin, Annette, Violette s’amusent et grimacent s’ennuient et songent… et au-dessus de la Collinière plane l’esprit d’oncle Dimitri disparu trop tôt. Mais cette année-là sera pourtant à marquer d’une pierre blanche car en ce 31 octobre, les enfants découvriront le cadavre d’un homme inconnu gisant au milieu des citrouilles du potager. Et pour protéger leur famille, ils dissimuleront le corps et mèneront l’enquête, avec finesse et solidarité. Une histoire « agatha christiesque » à souhait avec des secrets de famille, des mensonges et des non-dits, le passé qui remonte à la surface, des fausses pistes, et le puzzle qui prend lentement forme. Les illustrations renforcent l’atmosphère mystérieuse en mêlant les couleurs automnales, le noir et le blanc du temps d’avant, et la phosphorescence des scènes nocturnes, en alternant les pleines pages, les cases, les dialogues, la narration, en changeant les angles de vue, en mettant le focus sur l’expression des regards – qui en disent long -.

Sombres citrouilles, bande-dessinée jeunesse de Malika Ferdjoukh et Nicolas Pitz, dès 12 ans, Rue de Sèvres, octobre 2019 —

2 commentaires sur “Sombres citrouilles – Malika Ferdjoukh et Nicolas Pitz

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s