Ville nouvelle – Agnès Riva

villenouvelle

« Une ville nouvelle, une vie nouvelle… quelqu’un a dessiné pour moi le balcon le panorama… quelqu’un pour moi a choisi ma vie… la trajectoire du square au square… » ainsi chante Françoiz Breut dans le délicieux film de Vincent Delerm Je ne sais pas si c’est tout le monde. Une chanson qui a naturellement résonné en moi à la lecture de ce roman.
C’est dans un appartement d’une ville nouvelle en banlieue parisienne que Chrystelle et Luc, 19 et 25 ans s’installent durant un été des années 90. Un deux pièces au 15ème étage, un héritage du père de Chrystelle, un abri pour ce couple « tout neuf ». Des tracés réguliers, des espaces verts, un lac, des commerces, des cinémas. Le lieu de tous les possibles pour Chrystelle, le cœur ouvert, plein d’attente et d’idéal. Avant sa rentrée universitaire, elle arrange organise adapte le logement – sa nouvelle vie. Quant à Luc, il travaille. Il est urbaniste. Le cœur en joie de vivre là, avec elle, dans un cadre rassurant et confortable, avec dans la tête un désir de paternité. La focale va se tourner vers Chrystelle, ses ressentis ses sentiments confus, ses premières expériences dans sa « vie d’adulte responsable » sans son père. Un moment charnière. Christelle avance à tâtons, hésite, flotte, faibli, se reprend, s’esquive… elle arrêtera la fac, fera connaissance avec sa voisine de palier Nadia une maman de trois enfants, rencontrera un groupe de jeunes communistes, et éprouvera une attirance pour l’un d’eux Thierry qui vit dans une cité-jardin. À la veille de la Guerre du Golfe, elle militera un peu. Et de bifurcation en bifurcation, trouvera une voie. Bon choix ou pas?
Roman aux abords sociologiques, l’entrée – l’installation – dans la Vie et en Couple d’une jeune femme avec ses doutes ses envies ses désillusions ses décisions ses renoncements, l’inscription de ses émotions à travers la géographie urbaine, la recherche d’un équilibre entre désir et réalité.

 » La jeune femme vivrait bientôt en couple et elle s’était mise à rêver de la ville nouvelle où ils allaient habiter, si différente de la sienne avec ses rues étroites et son organisation tellement classique autour d’un clocher. Elle imaginait de grands espaces où les gens pouvaient se rencontrer, discuter, au lieu de vivre comme dans son hlm, repliés sur eux-mêmes. « 

« La découpe de l’appartement était on ne peut plus rationnelle, un rectangle de cinquante mètres carrés, sans recoins ni mauvaises surprises. »

« Quand ils regagnent la salle à manger, un autre morceau d’Higelin passe. Les premières notes qui retentissent dans la pièce sont aussi belles que tragiques, et Chrystelle se laisse emporter par les paroles. La chanson semble venir de très loin pour lui parler d’un proche, une personne qu’elle aurait perdue de vue. Qui ai-je pu délaisser ainsi? se demande-t-elle, soudain gagnée par une nostalgie délicieuse. La séquence musicale continue de la tenir en haleine pendant un bon moment, jusqu’à ce que le cri d’Higelin explose enfin dans l’air : »Alors pars, surtout ne te retourne pas, oh pars! » ».

Ville nouvelle, roman d’Agnès Riva, l’arbalète Gallimard, janvier 2020 —

3 commentaires sur “Ville nouvelle – Agnès Riva

  1. J’apprécie ces livres qui parlent des moments de basculement dans l’existence, comme ici, l’entrée dans l’âge adulte d’un tout jeune couple. Un plaisir de te lire comme à chaque découverte. Bises bretonnes ensoleillées, la tempête s’est éloignée ici. 😊

    1. Comme toi, j’aime lire ces moments de basculement (c’est pour cette raison que j’aime tant les romans pour ado… le passage entre l’enfance et l’adolescence / celui de l’adolescence à l’âge adulte). J’ai beaucoup aimé ce livre, dommage on en parle peu sur la blogosphère… bises

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s