La vie hantée d’Anya – Vera Brosgol

anya.jpg

Un matin comme les autres, Anya prend le chemin du lycée, le ventre vide et le visage fermé. Le miroir lui renvoie une image qu’elle a du mal à supporter. Elle se trouve trop grosse… C’est sûrement pour cette raison, pense-t-elle, que le beau Sean ne la regarde pas. Et aussi à cause de son accent russe… De toute façon, elle n’arrive pas trouver sa place ici. En colère, amère, elle se fâche avec une camarade de classe en attendant le bus. À cran, Anya décide d’aller au lycée à pied. Mais en traversant un parc, elle tombe dans un puits. Habité par un fantôme. Le fantôme d’Emily, une jeune fille de son âge.
Emily, spectre centenaire, va ce jour-là entrer dans la vie d’Anya et la bouleverser. Malgré elle, Emily permettra à Anya de s’affirmer. Elle lui donnera de l’allant du courage de l’audace de la fantaisie. Mais la métamorphose de l’une va entraîner d’inquiétants changements chez l’autre. Anya enquête alors sur la mort tragique d’Emily en 1918, cette dernière lui a-t-elle tout dit?
Vera Brosgol évoque avec justesse l’adolescence et ses tourments en mêlant habilement le quotidien et le fantastique. La rondeur des dessins, les gros plans sur les visages – expressifs à souhait – le camaïeu de gris, enveloppent l’histoire de mystère et de frayeur et entretiennent l’empathie.anya3

anya1anya5anya2

La vie hantée d’Anya, BD jeunesse de Vera Brosgol, traduit de l’anglais (USA) par Alice Delarbre, à partir de 11 ans, Rue de Sèvres, août 2019 —

7 commentaires sur “La vie hantée d’Anya – Vera Brosgol

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s