Si tu trouves un nuage – Michaël Escoffier et Kris Di Giacomo

nuage.JPG

On a tous observé les nuages dans notre enfance, couché dans l’herbe les jours d’été, en espérant y voir des formes, ici un éléphant, là un crocodile. Les nuages sont fascinants pour les petits – et les grands aussi! – : on aimerait tant les toucher, les manger comme de la barbapapa, s’allonger dessus et flotter dans le ciel, les presser fort pour que tombe la pluie… Alors imaginez un peu la surprise et la joie immense d’un petit garçon qui, au détour d’un sentier forestier découvre un nuage coincé dans les branches d’un grand arbre. Forcément, il a envie de l’attraper. Évidemment, il souhaite l’emporter. Naturellement, il veut le garder. Seulement, il n’est pas aisé d’apprivoiser un nuage… tendresse attention amour ne suffisent pas. Comme l’imagination, le nuage vagabonde. Comme l’imagination, il ne faut pas le mettre en cage. Il est libre comme l’air, le nuage. Et s’il est souvent léger et enjoué, il lui arrive aussi d’être lourd et sombre… mais cela ne dure pas, laissons passer les nuages, laissons-les faire… et continuons de rêver.

Un album plein de douceur et de poésie aux belles couleurs automnales.

« Chacun sait que les nuages ont besoin de liberté (…) Ils sont comme ça, les nuages. Ils font ce qu’ils veulent. Retiens-les, ils s’en iront… Chasse-les, ils reviendront te hanter. »

nuage3

nuage1

nuage2

Si tu trouves un nuage, album écrit par Michaël Escoffier et illustré par Kris Di Giacomo, dès 4 ans, éditions Kaléidoscope, août 2018 —

7 commentaires sur “Si tu trouves un nuage – Michaël Escoffier et Kris Di Giacomo

  1. « Et s’il est souvent léger et enjoué, il lui arrive aussi d’être lourd et sombre… mais cela ne dure pas, laissons passer les nuages, laissons-les faire… et continuons de rêver ».. c’est une très belle métaphore de la vie.. oui c’est essentiel de conserver chevillé au cœur cette irrépressible besoin de rêver, d’enchanter le quotidien en regardant passer ces nuages tantôt rassurant, tantôt angoissant.. Les illustrations et le thème doivent rendre ce livre attachant. Pour noël c’est certain, je viendrais chercher du côté « des mots de la fin » pour trouver des idées cadeaux pour mes nièces. Offrir un livre c’est ce qui me fait le plus plaisir. Excellente soirée à toi Nadège et merci pour ce beau partage, Bises bretonnes 🙂

    1. La littérature jeunesse est de plus en plus belle, riche, poétique, pertinente… j’aimerai tant que tous les enfants puissent y avoir accès, ce n’est malheureusement pas toujours le cas… Bises.

      1. Je te rejoins et je me souviens des livres jeunesse durant mon enfance.. ça a sacrément évolué que ce soit par rapport aux sujets abordés, à la qualité de l’objet qui est véritablement beau à l’œil et au touché. Il y a de vraies pépites c’est vrai. Bises. 🙂

      2. La littérature jeunesse est formidable, thèmes textes et illustrations… elle est de plus en plus belle année après année. Elle apporte tellement aux enfants! Vive la littérature jeunessse!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s