Les sentiers perdus – Stéphanie Demasse-Pottier et Mathilde Poncet

lessentiersperdus.JPG

Ce matin, elle ne prend pas le chemin de l’école, la petite fille à la salopette bleue. Ses pas l’emmènent ailleurs, sur les traces de souvenirs anciens. Sur les sentiers perdus… Des sentiers qu’elle porte dans son coeur, dans sa tête, dans son corps tout entier. Elle marche, court, sautille, ouvre grand les yeux, inspire fort, reprend son souffle, s’assoupit, grimpe. Elle se remplit de tout ce qui l’entoure. Son imagination débordante la porte, la nature généreuse l’enveloppe. Le parfum des fleurs embaume, le vent fait danser les herbes hautes, les couleurs de l’automne éclairent de mille feux les champs et les collines, la rivière jaillit comme par enchantement et lance ses joyeux clapotis, les grands arbres offrent leurs branches, les oiseaux chantent de douces mélodies, la fillette chemine à travers les paysages, escortée d’un ours brun d’un renard d’un lynx et d’un loup… Alors elle se souvient de leurs balades, de leurs éclats de rire, de sa voix, de sa douceur, de tout ce que lui a appris, son grand-père. Les sentiments confus liés à sa disparition, tristesse chagrin colère, prennent de la hauteur. La nature harmonieuse a fait resurgir la tendresse des moments heureux. Des instants inoubliables, impérissables.

Les liens ne se rompent pas comme ça, ils perdurent à travers le temps si l’on sait nourrir les souvenirs. Apaisée, la petite fille à la salopette bleue peut rentrer à la maison, retrouver ses parents. Désormais, elle ne sera plus jamais seule, son grand-père l’accompagne pour toujours et n’importe où.

La simplicité et la limpidité des mots s’enroulent avec délicatesse autour de dessins flamboyants et envoûtants. Un album intense où l’émotion affleure à chaque page. 

 

« Je voudrais me souvenir de tous ces instants pour toujours et garder ta voix en tête. En ce moment, je trouve la vie injuste… Mais je ne veux pas oublier ce que tu m’as enseigné : la beauté des petites choses et aussi d’ouvrir mon coeur aux autres. »

 

 

Les sentiers perdus, album écrit par Stéphanie Demasse-Pottier et illustré par Mathilde Poncet, à partir de 5 ans, éditions Hélium, septembre 2018 —

 

5 commentaires sur “Les sentiers perdus – Stéphanie Demasse-Pottier et Mathilde Poncet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s