Enfances – Marie Desplechin et Claude Ponti

enfances

L’enfant est en arrêt au milieu du chemin, devant lui tant de possibilités se font jour. Une vie l’attend. Des choix s’imposeront, hardis, réfléchis, malencontreux, dangereux, des événements favorables ou contraires le bousculeront. Aujourd’hui, l’enfant échafaude, assemble des connaissances, imagine, crée, pose les jalons, envisage l’adulte qu’il deviendra. L’enfant, de toute façon, agira sur le monde, apportera sa pierre à l’édifice. L’enfant s’élève, inspiré et inspirant.  L’enfant avance, c’est l’enfance. Celle qui jamais ne s’effacera.

Ce livre nous mène sur les sentiers foulés par une soixantaine d’enfants, connus ou pas, réels ou mythiques, garçons et filles, d’ici ou d’ailleurs, privilégiés miséreux ou ni l’un ni l’autre. Des enfants aimant les lettres, les mathématiques, la musique, la politique, l’histoire, la cuisine, le cinéma, l’astrologie, les sciences physiques et naturelles, la peinture, la danse, le sport… des enfants-roi, des dieux, des esclaves, des réfugiés… des enfants, avec dans la tête, des luttes des rêves des croyances des désirs…

Des moments d’enfance d’Albert Einstein, Mary Shelley, Alice Liddell, Anne Frank, Krishna, Romulus et Rémus, Hatchepsout, Sophie Germain, Tommie Smith, Helen Keller, Marie Curie, Nelson Mandela, Marie Stuart, Fatma Sid Ahmed, Iqbal Masih, Ada Lovelace…

Des enfances passionnantes émaillées d’anecdotes mises en mots avec tendresse bienveillance acuité et un brin d’espièglerie par Marie Desplechin et illustrées en osmose  par Claude Ponti. Un beau livre empli d’humanité.

« Est-ce que les ancêtres de nos ancêtres avaient des enfants? Oui, car comment devenir adulte si l’on n’est pas un enfant avant? Et comment faire des enfants si l’on n’est pas devenu adulte? Aussi loin qu’on remonte dans le temps, il y a toujours eu des enfants. Partout, dans tous les temps, dans tous les lieux, parmi toutes les espèces vivantes, avant l’adulte il y a d’abord un enfant. Être enfant est ce qu’il y a de plus précieusement important dans l’univers, parce que sans enfant il n’y a pas d’adulte. Tout simplement. »

enfances1enfances2enfances3

Enfances, album de Marie Desplechin et Claude Ponti, à partir de 11 ans, l’école des loisirs, Août 2018 —

Publicités

10 commentaires sur “Enfances – Marie Desplechin et Claude Ponti

  1. C’est une très belle idée de livre pour les enfants (Chloé est encore un peu petite mais ça va venir) car cela permet de découvrir des personnes célèbres et leur enfance. Je te le redis sans doute Nadège mais tu écris magnifiquement bien. Merci pour ce partage. Bises bretonnes ensoleillées Ps: il fait beau en Bretagne en ce moment 🙂

    1. Oui l’idée est belle et j’ai moi-même appris plein de choses. Les textes sont savoureux, très drôles et pertinents. Et on voit à quel point l’enfance détermine l’adulte qu’on devient. Bises.

  2. Je suis persuadée qu’on porte l’enfant qu’on a été profondément en soi, avec la psychanalyse, cela a l’air d’une évidence, mais mes jeunes élèves qui sont devenus des adultes et pour quelques uns des amis, sont l’enfant qu’ils ont été. Je voyais déjà tout ce qui germait. Je retrouve un peu de temps pour bloguer, et ça c’est cool, et j’adore toujours autant tes articles ! Celui-là je l’enregistre pour ne pas l’oublier.

    1. Je suis tout à fait d’accord avec toi, l’enfant qu’on a été demeure en nous, toujours. L’enfance est une période tellement enrichissante… les fondations de tout notre être. Je suis très touchée par ton compliment, merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s