Vendredi ou les autres jours – Gilles Barraqué et Hélène Rajcak

VendrediOuLesAutresJours_DP_300-1.jpg

Bout de terre perdu au milieu de l’océan immense, une île. Un sol sauvage, piétiné seulement par quelques cannibales de passage en quête de nourriture… jusqu’à ce que Daniel Defoe, au 18ème siècle, y déroule une histoire devenue aujourd’hui un classique de la littérature, Robinson Crusoé. Échoué sur l’île après un naufrage, l’homme apprivoise la nature et vainc sa solitude en se liant d’amitié avec un indigène qu’il baptise Vendredi.

Gilles Barraqué, musicien et auteur des formidables romans Au ventre du monde et Fantoccio, entraîne ici le lecteur dans des variations amusantes et finaudes. L’écriture cadencée est joueuse, les mots sont pesés, les dialogues savoureux à souhait. Ainsi s’enlacent avec intelligence facétie et sensibilité, légèreté et profondeur. Quel bonheur de retrouver les illustres figures de Robinson et Vendredi, le maître et le serviteur, les complices, les amis, les confidents, les frères… si différents – par leur origine sociale, la couleur de leur peau, leur âge – et pourtant si ressemblants… si nécessaires l’un à l’autre. Au fil d’historiettes, l’auteur nous conte des instants de vie partagés par ces deux hommes, des moments choisis où joie effronterie divertissements chamailleries mélancolie discussions se mêlent. Le temps coule, des choses se passent, les émotions s’enchaînent, mais point d’ennui sur cette île, jamais. L’île est devenue leur foyer, ils s’y sentent tellement bien qu’il n’est pas question de la quitter. Liberté, plaisir, échange… pour Robinson et Vendredi la vie est un jeu alors, hors de leur vue celui qui oserait les sortir de l’île. L’espace restreint ne limite ni l’imagination ni l’esprit…

Les illustrations d’Hélène Rajcak, les mots de l’auteur et le bleu turquoise posé sur la tranche du livre nous transportent sur cette île généreuse et harmonieuse dont on aimerait tant, nous aussi, foulé le sol…

« – Certaines peuplades ne sont pas toujours amicales, n’est-ce pas… Dites, quel nom porte-t-elle, cette île? Elle ne figure sur aucune de nos cartes ! Robinson haussa les épaules. – Ça, on sait pas trop. De mon temps non plus, elle ne figurait pas sur les cartes. – C’est donc une île déserte ! – Pas vraiment, voyez-vous, puisque nous l’habitons. »

« Ah, le parfum d’un crucru dodu rôtissant lentement au-dessus de son lit de braises, oh, la saveur de sa chair grasse et ferme! À s’en lécher les doigts! Robinson accrocha arc et gibecière à un montant de la hutte.  – Bon, on va lui faire la fête, à ce gros emplumé. Tu le prépares, et je m’occupe de la braise. Faut s’y mettre tout de suite, j’aime le crucru bien cuit. – Hé, mais je ne l’ai jamais fait! D’habitude, c’est toi qui prépare les crucrus! Robinson leva un doigt.  – Parce que c’est toujours tombé comme ça, mon petit ami. La loi des séries. Je te rappelle que c’est ta semaine de corvée dans la hutte : ménage, cuisine et compagnie. »

 » Tu vois, mon ami, le monde n’est pas perdu. Il reste encore des gens fréquentables. »

vendredi4

 

Grand concours Vendredi ! (si le cœur vous en dit) par Gilles Barraqué sur le site des Nouvelles de Polynies

Vendredi ou les autres jours, roman écrit par Gilles Barraqué et illustré par Hélène Rajcak, à partir de 10 ans, éditions MeMo, collection Polynie, Mai 2018 —

4 commentaires sur “Vendredi ou les autres jours – Gilles Barraqué et Hélène Rajcak

  1. Chloé est encore un peu jeune (7 ans) mais je note ce livre. Les illustrations sont chouettes. Je lui ai pris deux livres pour son anniversaire et elle a adoré : « A pas de loup… » un livre de 2017
    de Christine Schneider et Herve Pinel. Et l’autre » Kéti des terres rouges  » de Karim Ressouni-Demigneux et Bruno Pilorget. Le retour de Chloé est très positif. Excellent weekend Nadège, Bises bretonnes ensoleillées 🙂

      1. Merci Nadège ! Chloé adore lire. J’essaie de lui proposer des ouvrages qui me font envie : une belle couverture, de jolies illustrations.. la blogosphère est un vivier où je puise des idées ici et là. Ils font un travail fantastique pour que les enfants apprécient de lire. L’objet est bien plus attrayant que durant notre enfance.. c’était assez terne et peu imaginatif je trouve. Télérama propose aussi une sélection très sympa d’ouvrages pour les enfants. Avec ton blog Nadège c’est là que je trouve l’inspiration 🙂 Bises

      2. Comme toi, je pense que la littérature s’est vraiment enrichie depuis notre enfance. Les auteurs et les illustrateurs d’aujourd’hui me surprennent chaque jour par leur talent et leur audace. Il n’y a plus aucun tabou, on ose parler de tout et j’adore ça! Bises

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s