Les Rois d’Islande – Einar Mar Gudmundsson

les-rois-d-islande.jpg

Quel roman singulier! Si déroutant que je l’aurais définitivement refermé au bout d’une trentaine de pages si les extravagants personnages drôles espiègles et fort nombreux,  ne m’avaient pas retenue. Je me suis donc laisser embarquer à travers les siècles dans les pérégrinations rocambolesques des Knudsen, une famille islandaise originaire de Tangavik aux aventures épiques.

Le narrateur, qui fut l’élève d’Arnfinnur Knudsen, déploie l’immense histoire de ce clan  aux multiples plis et recoins, ancêtres et héritiers se succèdent et se bousculent, les sauts dans le temps et  l’espace sont légions. Si Arnfinnur est le fil conducteur, on le perd souvent, le fil, emmêlé dans les méandres des chroniques.

Au cours des époques, les Knudsen ont exercé tous les métiers, toutes les activités, ils ont souvent flirté avec l’illégalité, ils ont aimé et détesté autant qu’ils ont été aimés et détestés, ils ont gravi l’échelle sociale, ont eu des châteaux, sont souvent tombés de leur piédestal mais sont toujours remontés à la surface. Les Knudsen sauvent leur honneur, quoi qu’il arrive. Seul leur goût avéré pour le vin peut, un temps, les faire vaciller. Hommes et femmes hardis audacieux et conquérants, ils sont les Rois d’Islande.

Une galerie de portraits étourdissante, et sous la peinture une satire sociétale et politique de l’Islande. L’écriture est percutante, les va et vient dans l’histoire désorientent parfois mais l’auteur, par le plus grand des mystères, réussit toujours à retrouver le lecteur.  Un roman étonnant donc, mais prenant, finalement.

« Un Knudsen qui perd son emploi à tel endroit redevient un Knudsen ailleurs. C’est toujours la même histoire. Un Knudsen tire un Knudsen d’affaire et les Knudsen s’en sortent toujours. »Ça s’arrangera », comme on dit en Islande. Un Knudsen fait faillite ici, et on le retrouve là, plein aux as. « 

« Nous voyageons : nous avançons et reculons, longeant les rues et les époques, fendant l’azur avec les oiseaux, volant à tire-d’aile, puis revenant au nid, voyant le temps passer à toute vitesse ou les minutes s’étirer. C’est ainsi que fonctionnent les histoires, semblables aux rêves où l’on saute du coque à l’âne, comme le dit le poème Dans le rêve de tout homme, ce texte de Steinn Steinarr qu’Arnfinnur Knudsen aimait tant nous lire :

Dans le rêve de tout homme est embusqué sa chute.
Tu traverses une forêt étrange et peuplée d’ombres
constituées d’illusions engendrées par ton âme
derrière le calme froid de la réalité.

Ton rêve possède le pouvoir immense
de créer sa vie indépendante, et il te menace.
Il croît et s’élève entre toi et ce qui vit, 
sans que nul puisse cerner la nature de cet entre-deux."

« Il en va des histoires comme des familles. Quand commencent-t-elles? Où prennent-elles fin? Personne ne le sait exactement. Et qu’en est-il d’Adam et Ève? Non, laissons-les tranquilles. Leurs crimes sont surestimés et leurs péchés risibles. En bons Islandais, les Knudsen font remonter leurs origines aux rois et aux personnages des anciennes sagas, dans lesquelles chacun est roi en son royaume. »

Les Rois d’Islande, roman d’Einar Mar Gudmundsson, traduit de l’islandais par Éric Boury, éditions Zulma, février 2018 —

Publicités

8 commentaires sur “Les Rois d’Islande – Einar Mar Gudmundsson

  1. Il est déjà dans ma PAL, depuis mon retour d’Islande, et à te lire, j’espère que je ne serai pas effrayée par cette importante galerie de personnages et les sauts dans le temps.

  2. J’en ai lu la moitié mais il m’est tombé des mains. Je me suis perdu entre les époques, les personnages, les anecdotes… trop de choses sans grand intérêt au final, c’est une grosse déception pour moi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s