À l’ouest, rien de nouveau – Anne-Sophie Tilly et Fabienne Brunner

ouest1John Smith et Charles Nelson deux chasseurs de prime aguerris, sillonnent le désert du Grand Ouest américain à dos de cheval, en quête d’un mauvais coup des très méchants. Ils viennent d’apprendre, de source sûre, qu’une diligence emplie d’or est en partance de Littletown Town pour Big City. Il y a fort à parier qu’elle se fera attaquer et dévaliser ; les deux acolytes ont entendu dire que Jack O’Magouille rôdait dans le coin.

Alors qu’ils partent sur les traces du féroce Powboy, Smith et Nelson se retrouvent dans une embuscade menée par une tribu de Woodiens – d’Hollywood -. Il semblerait qu’ils aient été embrigadés par O’Magouille. Ni une ni deux, nos deux chasseurs de prime, après s’être débarrassés des Woodins, filent prévenir la mairesse et le shérif. Mais, ces deux-là sont occupés, l’une par une chasse au bison et l’autre par une affaire de gourmette volée. Nelson et Smith vont devoir agir seuls, avec stratégie et habileté.

Un Western « spaghetti » dans lequel les gentils héros combattent les affreux méchants à coup de bananes et d’épis de maïs, les jeux de mots fusent, le suspense est haletant et les dialogues font mouche.  Tous les ingrédients sont là pour passer un moment de lecture dépaysant et rocambolesque.

« – Du calme, du calme, jeune Woodien. Tu as l’air rusé comme un rhododendron. Alors, si j’étais toi, je poserais tout de suite cette banane sur le sol. Rends-toi, tu es fait comme un rat. POW ! La banane se ficha dans un mobil-home qui traînait pas là. Smith et Nelson répliquèrent. »

ouest2ouest3ouest4

À l’ouest, rien de nouveau, album d’Anne-Sophie Tilly et Fabienne Brunner, à partir de 7 ans, Éditions Frimousse, Octobre 2016 —

Publicités

9 réflexions sur “À l’ouest, rien de nouveau – Anne-Sophie Tilly et Fabienne Brunner

  1. ça a l’air d’être très sympa ! les dessins sont chouettes, hâte que mes nièces sachent lire pour pouvoir leur offrir ce style de cadeau. Cela va venir vite, l’aînée à 5 ans 1/2. Bonne soirée Nadège, merci pour la découverte 🙂 🙂

  2. Les histoires de western, ça sent la poussière et les grandes plaines désertes. Voilà un album qui me rappelle l’enfance… Avec de jolies dessins qui font « vintage ».
    Bisous ma Nadège

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s