L’Arbre Merveilleux – Anne Herbauts

dsc00129Dans sa funambulesque demeure, Monsieur Comme-Toujours passe d’un appartement à l’autre – reliés entre eux par une échelle ou un escalier extérieur – au rythme de l’horloge. Un rituel bien installé pour une vie bien réglée. Pas d’imprévu, pas de surprise, les minutes battent la mesure. Jour après jour, c’est le même tour. Mais voilà que dehors, le temps se détraque ; une pluie diluvienne s’abat sur la grande maison. L’homme n’étant pas téméraire, il reste dans le boudoir-bouilloire… C’est alors que la Fée Café, offusquée par le décalage, entre dans une colère noire et renverse tout… Garagargouille – un diable de Gargouille – surgit et emporte avec lui le propriétaire des lieux, complètement désorienté : « Viens l’ami, en retard ou trop tard, il est toujours temps d’aller voir du pays ! »
Désormais, sans contrainte d’horaire, ils marchent, marchent, marchent et arrivent devant l’antre de la Sorcière Faiseuse d’Histoires, histoires qu’elle fabrique et range dans des bocaux. Les contes finissent par avoir raison de leur attention… Monsieur Comme-Toujours et son acolyte prennent la poudre d’escampette en dérobant à la sorcière une bobine de fil rouge, qu’ils déroulent. Il n’y a plus qu’à suivre le fil de l’histoire, les entraînant dans une longue aventure. Pour fuir la sorcière partie en chasse après eux, ils grimpent dans un arbre immense, regorgeant de choses en tout genre. Le temps n’existe plus. Découvertes d’objets étranges, écoutes de sons bizarres, rencontre avec des personnages farfelus, ils sont enfin rattrapés par le temps dans la forêt du même nom… Heureusement, ni l’un ni l’autre n’ont perdu le fil conducteur qui les mène au coeur d’un abricot empli d’amours… et l’histoire se poursuit tout aussi étonnante, planante et ombreuse jusqu’à ce que la Sorcière rembobine le fil.
En refermant le livre, on est encore dans les airs, en apesanteur parmi les mots et les images d’Anne Herbauts. L’histoire est pourtant finie, parfaitement tissée, les personnages « doivent rentrer chez eux », mais le fil n’est pas coupé…
dsc00130 dsc00132dsc00133

L’Arbre Merveilleux, album d’Anne Herbauts, à partir de 5 ans, réédition, Septembre 2016 —

Advertisements

4 réflexions sur “L’Arbre Merveilleux – Anne Herbauts

  1. Quelle belle petite « grande » histoire toute mignonne! Qu’il est bon de laisser « filer » le temps et de faire place à l’imprévu. Il n’y a que de belles surprises qui peuvent en découler…
    Bises ma Nadège
    p.s. : un abricot empli d’amours, c’est mignon!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s