Premières lignes #12

Ma lecture en juin dernier du magazine Hors-Série de Lire consacré au grand auteur de littérature jeunesse Roald Dahl m’a naturellement donné une irrésistible envie de découvrir ses romans. Je viens ainsi de finir ma lecture de Matilda, l’histoire d’une petite fille surdouée, ignorée par ses parents et chahutée par la directrice de son école qui va user d’ingéniosité, de débrouillardise, de malice et de sensibilité pour se venger de ces affreux adultes qui l’entourent… En voici les premières lignes à travers lesquelles Roald Dahl lui-même prend la parole pour dénoncer les simagrés de certains parents envers leurs enfants :

matildadahl

« Pères et mères sont gens bien curieux. Même lorsque leurs rejetons sont les pires poisons imaginables, ils persistent à les trouver merveilleux. Certains parents  vont plus loin : l’adoration les aveugle à tel point qu’ils arrivent à se persuader du génie de leur progéniture. Mais, après tout, quel mal à cela? Ainsi va le monde. C’est seulement quand les parents commencent à nous vanter les mérites de leurs odieux moutards que nous nous mettons à crier : « Ah, non, assez! Vite, de l’air! Vous allez nous rendre malades! ». Les enseignants souffrent beaucoup d’avoir à écouter ce genre de balivernes proférées par des parents gonflés d’orgueil mais, en général, ils se rattrapent dans l’établissement de notes en fin de trimestre. Si j’était professeur, je concocterais des appréciations féroces pour les enfants de radoteurs aussi infatués. « Votre fils Maximilien, écrirais-je, est une nullité totale. J’espère que vous avez une entreprise familiale où vous pourrez le caser à la fin de ses études car il n’a aucune chance de trouver nulle part ailleurs le moindre emploi. » Ou bien si je me sentais lyrique ce jour-là, je dirais :  » Que les organes de l’ouïe des sauterelles se trouvent aux flancs de leur abdomen est une curiosité de la nature. À en juger par ce qu’elle a appris au cours du dernier trimestre, votre fille Vanessa ne possède pas trace des organes en question. » Je pourrais même m’aventurer plus loin dans l’histoire naturelle et déclarer : « La cigale passe six ans à l’état de larve enterrée dans le sol et pas plus de six jours à l’air libre, au soleil. Votre fils Gaston a passé six ans à l’état de larve dans cet établissement et nous attendons toujours qu’il sorte de sa chrysalide. « 

   Premières lignes, un rendez-vous  de Malecturothèque

Publicités

4 réflexions sur “Premières lignes #12

  1. C’est assurément une bonne idée de profiter du lancement du film Le BGG pour inciter les jeunes à un salutaire retour aux sources par la lecture du roman. Evidemment, il y a certainement aussi là derrière le souhait des éditeurs de surfer sur la vague et de relancer les ventes, mais bon… Si Roald Dahl récolte quelques jeunes lecteurs de plus, où est le mal ? Personnellement, en tant « qu’ancien petit garçon » je préfère Moi Boy à Matilda. Il y a sur le net, un commentaire de lecture par un élève de sixième qui est très touchant ici :
    http://blog.ac-versailles.fr/6eme5/index.php/post/01/12/2014/Roland-Dhal-Moi-Boy
    Mais je trouve que le passage de Matilda choisi par Nadège est des plus savoureux !

    1. Il faut absolument que je lise Moi boy… nous sommes allés voir Le BGG en famille, je lirai le livre je pense, j’ai beaucoup aimé l’histoire. C’est sûr que l’éditeur profite de la sortie du film et du centenaire de la naissance de Dalh pour booster les ventes mais c’est vraiment bien que les enfants -qui ne connaissent pas encore l’auteur- le découvre.

  2. « Votre fils Maximilien, écrirais-je, est une nullité totale. J’espère que vous avez une entreprise familiale où vous pourrez le caser à la fin de ses études car il n’a aucune chance de trouver nulle part ailleurs le moindre emploi. »
    J’adore!!! mdrrr Voilà des exemples qui donnent le ton du livre! Ce doit être un vrai régal! 🙂
    Je t’embrasse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s