La fosse aux lions – Adèle Tariel et Jérôme Peyrat

lafosseauxlionsLéon s’ennuie au fond de sa grotte, pourtant climatisée et pourvue de frigo à glaçons ; la savane est « déserte », la chasse assommante, la population clairsemée, même ses parents le lassent. Quand on est un fauve aussi beau et fort que lui, aucun lion alentour ne fait le poids. Alors Léo passe ses journées à rêver de gloire et de fortune. Il aimerait tant être regardé, admiré, photographié, ovationné. Il voudrait tellement figurer à la une des journaux, faire l’acteur, chanter, tourner des publicités, briller de mille feux, devenir une STAR. Et pour atteindre cet idéal, il n’y a qu’un seul chemin : celui de la télé-réalité ! Mais oui bien sûr !! Voici donc Léo en partance pour la capitale…
Il faudra peu de temps à Léon – coaché par Mylène la hyène – pour se faire une place dans La fosse aux lions, l’émission tant convoitée, grâce à une bonne dose d’égocentrisme, des heures de sport en salle et un relooking extrême. 56 jours et 56 nuits sous les lumières des projecteurs…
À sa sortie du jeu, tout le monde adore Léon mais il va très vite perdre de sa superbe car n’est pas célèbre qui veut. Faire le beau ne suffit pas, sans talent pas de carrière. La lumière autour de lui finit par s’éteindre. Le fauve se retrouve esseulé, triste et nostalgique… Sa célébrité avait été grisante mais éphémère. Il a envie de retrouver son identité, sa « fauvitude ». Dans la savane, il ne joue pas, il est.
Les affres de la célébrité à tout prix sont racontées avec pertinence et humour. Quant aux illustrations tantôt « flashy » sous la lumière artificielle, tantôt « terreuses » sous l’astre solaire, elles éclairent avec justesse cet embrasement médiatique qui attire tant et qui brûle tant d’ailes. Un album qui amène la discussion et la réflexion, écrit et illustré par un duo formidablement bien assorti.

« Léon a les dents longues et un seul rêve : être riche et célèbre. Il veut par-dessus tout être photographié, admiré, adulé, adoré. Vu, connu, reconnu. Célèbre, quoi. Et il a trouvé le moyen pour ça : passer à la télé, dans l’émission « La fosse aux lions ». Enfermé et filmé 24h/24. Célébrité garantie, mon kiki! »

P1080513P1080515P1080516

La fosse aux lions, album d’Adèle Tariel et Jérôme Peyrat, à partir de 6 ans, Les éditions du Ricochet, Juin 2016 —

Publicités

4 réflexions sur “La fosse aux lions – Adèle Tariel et Jérôme Peyrat

  1. Le piège de la télé-réalité et des fausses apparences. Rien de mieux que de rester soi-même. Et tant mieux si les enfants peuvent l’apprendre très tôt…
    Je t’embrasse fort

    1. Un album très drôle et intelligent. Un sujet que je n’avais encore jamais vu en littérature jeunesse, c’est bien que les jeunes enfants prennent conscience de cette poudre aux yeux… Bises.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s