Un criminel à mes trousses – Clément Bouvier

crimineltrousseAlors que Tomy, 15 ans croyait les avoir profondément enfouis, de vieux et mauvais souvenirs remontent à la surface un soir, soudainement… En effet, son rythme cardiaque s’accélére lorsqu’il voit sur l’écran de la télévision le visage, imprimé à jamais dans son esprit, de l’homme qui a tenté de le tuer quatre ans auparavant, et entend les mots du journaliste : « Roger Rampion, le kidnappeur de Grasse, s’est enfui de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis (…) ». Le garçon est d’autant plus effrayé qu’il ne peut pas confier son angoisse à ses parents, ayant soigneusement dissimulé ce sinistre épisode – son horrible rencontre avec Rampion a eu lieu lors d’une fugue –, angoisse qui monte d’un cran à l’annonce de l’assassinat d’Hustache, l’enquêteur. Tomy avait aidé celui-ci à arrêter le scélérat – à l’ombre des médias, évidemment –. L’adolescent redoute la vengeance de Rampion… Il livre son secret à Paulo, son meilleur ami, et lui fait part de ses craintes. Commence alors une traque haletante pleine de suspense et de frousse.
Un polar bien ficelé, des dialogues efficaces, du rythme, des rebondissements, des personnages attachants et des méchants très méchants! Ce roman est la suite d’Une nuit d’angoisse qu’il n’est pas nécessaire d’avoir lu pour savourer Un criminel à mes trousses.

« Mon coeur battait comme un tambour. Pas à cause de ma course, non. Ce n’était pas ça. J’étais terrorisé. Terrorisé à l’idée que mon intention soit confirmée. J’essayais de regrouper calmement les éléments dont je disposais. Quatre ans auparavant, lors de ma fuite, l’inspecteur Hustache m’avait sauvé la vie. C’était lui qui avait assommé puis arrêté le kidnappeur. Il était le seul qui connaissait mon histoire. Rambion devait sûrement le haïr. Profondément. Il avait croupi en prison à cause de lui. Voilà que, un jour après son évasion, un policier était retrouvé assassiné ! Et si ce policier n’était autre que l’inspecteur Hustache ? Cela signifierait que Rambion cherchait vengeance ! Si le kidnappeur voulait vraiment se venger, le numéro deux sur la liste ne faisait aucun doute. Cela ne pouvait être qu’une seule personne. MOI! »

Un criminel à mes trousses, roman policier jeunesse de Clément Bouvier, à partir de 11 ans,  Éditions Oskar, Mai 2016 —

Publicités

7 réflexions sur “Un criminel à mes trousses – Clément Bouvier

  1. Dans le roman adulte je lis très peu de polar, par contre dans le jeunesse je trouve qu’il y a un cran de plus à savourer… Il a l’air très bien celui-là.
    Gros bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s