Les Recettes des Contes de Fées – Charley Fouquet et Chloé Saada

LesrecettesdescontesdeféesQuelle délicieuse idée de mettre en scène les mets exquis qui parsèment les contes de notre enfance… la citrouille de Cendrillon, les galettes du Petit Chaperon rouge, les confitures de La bonne petite souris, les sablés de L’homme au sable, le pain d’épices d’Hansel et Gretel, les fruits confits des Malheurs de Sophie, le magret de canard au miel de La princesse Belle-Étoile, le pain perdu du Petit Poucet, les légumes farcis de Tom Pouce…
Un extrait de conte, un peu d’imagination – et d’extrapolation –, la liste des ingrédients, la recette – toujours facile à réaliser pour que les enfants puissent mettre la main à la pâte  – et une photographie délicate et gourmande au décor suranné.
Et, cerise sur le gâteau, tous les contes sont rassemblés à la fin du livre. Quel bonheur de retrouver Peau d’âne et sa robes couleur du temps, l’inquiétant Barbe Bleue, Sophie et ses bêtises, la délicate princesse sur un pois, le pays des merveilles d’Alice, et quelle joie de découvrir L’oiseau bleu de la Comtesse d’Aulnoy, Margot la Malice des frères Grimm, Le Jardin du Paradis d’Andersen…
Une jolie promenade culinaire au pays des contes. À lire et à manger sans modération!

«  – Miroir, miroir en bois d’ébène, dis-moi que je suis la plus belle. Et le miroir répondit à nouveau que Blanche-Neige était une merveille. Cette réponse fit trembler la reine de rage et de jalousie. Elle jura que Blanche-Neige mourrait, dut-elle mourir elle-même. Elle alla dans son cabinet secret et prépara une pomme empoisonnée. Celle-ci était belle et appétissante. Cependant, il suffisait d’en manger un petit morceau pour mourir. La reine se maquilla, s’habilla en paysanne et partit pour le pays des sept nains.
Ce que l’histoire ne dit pas, c’est que cette pomme était aussi une pomme d’amour. Car si la sorcière n’avait pas préparé cette pomme empoisonnée, Blanche-Neige n’aurait jamais rencontré son beau prince. » Blanche-Neige (Jacob et Wilhem Grimm)

« Lorsque le prince était encore enfant, sa grand-mère lui avait raconté que, dans le jardin du Paradis, chaque fleur était un gâteau délicieux, et que de leur poussière on tirait un vin exquis. Sur l’une était écrite l’histoire, sur l’autre la géographie, ou bien les règles de l’arithmétique, de sorte qu’on avait qu’à manger des gâteaux pour apprendre sa leçon. Plus on en mangeait, plus on s’instruisait.
Ce que l’histoire ne dit pas c’est que le prince était extrêmement instruit. En effet, il aimait tant les petits gâteaux qu’il en mangeait tous les jours de sorte que l’histoire, la géographie, la science et surtout l’arithmétique – puisque les gâteaux étaient des financiers –  , n’avaient plus aucun secret pour lui… » Le Jardin du Paradis ( Andersen)

P1080327P1080331P1080336

Livre reçu en Service de Presse.

Les Recettes des Contes de Fées, recettes et contes d’antan sélectionnés par Charley Fouquet, photographies de Chloé Saada, Éditions Favre, Décembre 2015 —

Publicités

10 réflexions sur “Les Recettes des Contes de Fées – Charley Fouquet et Chloé Saada

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s