De rêves et d’eau – Louyuling Ice et Heibai

derevesetdeau-1

La Terre a tant souffert que le ciel a perdu ses couleurs, le soleil est devenu terne, les détritus gisent au fond des eaux, la pollution a recouvert le tout d’un brouillard épais et résistant. Les températures s’envolent entraînant la fonte de la banquise.

« Et s’il ne restait plus que les océans sur Terre… »

Une petite fille est debout sur le toit d’une cabane flottante, au milieu d’un océan, ou d’une mer, ou d’un lac, on ne sait pas trop. Elle semble vivre ici, seule. L’eau s’étire à perte de vue, grise. Elle passe son temps à écrire ses rêves sur des avions en papier que son grand-père lui a appris à plier. Il était aviateur. Elle y dessine toujours un grand soleil, dardant ses rayons. Puis la fillette glisse le tout dans une bouteille qu’elle jette par dessus bord.

Un jour, elle pêche un casque d’aviateur. Dès qu’elle le pose sur sa tête, des petites lumières multicolores apparaissent. Son visage s’éclaire, son sourire se fait jour et ses yeux pétillent de joie.

Un voyage dans le temps s’offre à la petite fille : elle découvre une nature luxuriante et chatoyante, des animaux à plumes et à poils, des arbres gigantesques et sur l’un d’eux, une cabane.

Et dans cette cabane se trouvent les bouteilles, gardiennes de ses rêves… mais le plus beau trésor, c’est une lettre de son grand-père.

Cet album est une merveille de beauté, de poésie et de tendresse. Une ode à notre si belle planète, qu’il nous faut protéger à tout prix.

« Cette mystérieuse étendue d’eau contient d’incroyables trésors. Renferme-t-elle les débris du ciel ? Peut-on les rassembler, les recoller afin que le monde redevienne comme avant ? »

« Les déchets d’autrefois n’ont pas disparu. Ce que nous choisissons d’oublier ne cesse pourtant pas d’exister. » 

« Ma chère petite-fille, quand tu liras cette lettre, tu seras déjà grande. Je suis pour toi le seul témoin du passé, le seul qui puisse te donner à voir sa beauté. Quand tu porteras un regard critique sur ce monde abîmé, quand tu découvriras ce que nous lui avons infligé par bêtises. Je voudrais que tu te souviennes de sa beauté d’autrefois. (…) Ton grand-père qui t’aime »

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

coeur

Livre reçu en Service de Presse.

De rêves et d’eau, album jeunesse de Louying Ice et Heibai, traduit du chinois par Mathilde Colo, dès 6 ans, Éditions Père Fouettard, Septembre 2015 —

Publicités

9 réflexions sur “De rêves et d’eau – Louyuling Ice et Heibai

  1. Oh la la…! Tu devineras que je craque pour cette histoire d’eau et de lettre d’un grand-père. Quel immense trésor… C’est tellement important d’enseigner aux enfants l’importance de protéger la planète.
    p.s. : les images sont magnifiques! Quel beau petit livre!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s