Pas si méchant – Marie-Aude Murail et Jean-Luc Cornette

P1060189

J’ai retrouvé avec plaisir la plume de Marie-Aude Murail à travers les trois « short stories » qui composent ce petit livre. Des histoires mêlant des personnages de contes, des animaux et des hommes, entrelaçant le quotidien et l’imaginaire, parlant d’amour et de principes, de grandes méchancetés et de petites gentillesses, et vice-versa.

Pas si méchant :

Première histoire qui donne son titre au recueil. On y parle de trois ogres bigrement affamés dévoreurs de petits enfants aux noms évocateurs : Boufpatan, Boufpatro et Boufpatou. Boufpatan est bien pensif, il se pose des questions sur la vie des ogres, leur méchanceté et leur insensibilité. Alors quand un petit mousse rescapé d’un naufrage fait irruption dans leur tannière, l’ogre va s’aperçevoir qu’il a un coeur, un coeur qui a un extraordinaire pouvoir ; celui d’aimer.

Les séquelles

Qu’il est difficile de trouver sa place dans la famille quand on est le dernier-né… Le petit lapin Tibou Nulantou va en faire la triste expérience. Entre Quiqui Pomplair, le chouchou de papa lapin et Nénette Niaqua, la préférée de maman lapin, Tibou Nulantou se sent bien seul. Il a beau être super en tout, ses parents ne font pas attention à lui… mais un jour le petit dernier de la famille lapin attrape une maladie qui lui laissera quelques séquelles, dixit le docteur : « des crises de bêtises, des poussées de caprices, des accès de mauvaiseté ». La famille va alors commencer à s’intéresser à lui.

Papadacore

Véronique et Jean-Pierre en ont assez des principes de leur père. « Par exemple, lorsque son fils, Jean-Pierre, souhaitait sortir pour aller au cirque, Monsieur Bontemps lui répondait d’un air satisfait : – Je suis d’accord sur le principe de sortir. Mais le jardin public est beaucoup plus près que le cirque et l’entrée est gratuite. » Un jour où ils étaient au jardin public justement, il firent la connaissance d’un lutin nommé Papadacore qui leur donna une pièce de monnaie magique. Face, on est d’accord, pile, on n’est pas d’accord. Les deux enfants vont découvrir à leur dépens, que l’instauration de certains principes facilitent pourtant bien la vie.

Un livre à l’humour piquant et parsemé de réflexions sensées et touchantes pour amuser le petit lecteur, mais aussi pour qu’il gamberge. Quant aux illustrations tendres et rigolotes, elles sont signées par le dessinateur de bande-dessinée Jean-Luc Cornette.

P1060190P1060191P1060192

Autres livres lus de l’auteure : De grandes espérances, 3000 façons de dire je t’aime

Livre reçu en Service de Presse.

Pas si méchant, histoires courtes de Marie-Aude Murail, illustrées par Jean-Luc Cornette, Ker Éditions, Collection Double Jeu, Avril 2015 —

Publicités

8 réflexions sur “Pas si méchant – Marie-Aude Murail et Jean-Luc Cornette

  1. On dirait bien trois petites histoires pour faire réfléchir les petits tout en se rangeant de leur côté 😀 Avec des noms qui m’ont fait sourire. J’aime bien cette histoire d’ogre qui découvre l’amour. Et il pleure sur la page couverture de ton livre. Moi aussi j’aurais pleuré si on m’avait tiré la langue comme ça! pfffff
    Quel beau petit « grand » livre
    Je t’embrasse xx

    1. Comme toi j’aime beaucoup Marie-Aude Murail. Il y a une finesse d’esprit dans ses écrits et elle s’adresse aux enfants avec habileté et tendresse. Elle les « connait » bien, on sent la proximité, la connivence qu’elle installe très vite dans ses romans.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s