Henri Matisse, Icare – Éliane Reynold de Sérésin et Matthieu Méron

P1010291

Icare ne trouve pas le sommeil ce soir, le petit garçon est en pleine réflexion ; il se demande bien ce qu’il va pouvoir offrir à sa mère pour son anniversaire. Et c’est en regardant par la fenêtre qu’une merveilleuse idée va jaillir en lui : il va lui donner un bouquet d’étoiles, un cadeau étincelant, original et poétique. Le voilà qui saute dans la mer céleste pour attraper au vol les belles comètes qui ne se laissent pas prendre facilement. Et quand elles se mettent à virevolter autour de lui, Icare tentant d’aller plus haut pour les saisir, chute… L’obscurité l’enveloppe doucement jusqu’à son réveil le lendemain matin. Le jour est là et ses mains sont vides mais Icare a une bien meilleure idée de cadeau à offrir à sa maman…

Ce petit livre est issu de la collection exTRApole des éditions Eliart (maison d’édition jeunesse spécialisée dans la publication de livres d’art pour enfants), une collection qui permet à l’enfant d’approcher l’art d’une manière ludique. À partir d’un tableau ou d’une sculpture, les auteurs et les illustrateurs inventent un récit et donnent vie à l’objet d’art en question. Ce dernier doit évidemment dégager une certaine force évocatrice pour toucher les enfants.

Ici, les petits lecteurs plongent littéralement avec Icare dans la toile de Matisse, qui en devient presque vivante. À noter aussi la double-page pédagogique à la toute fin du livre sur laquelle sont expliqués – avec des mots simples – le mythe d’Icare et le travail de Matisse. Une collection à découvrir, histoire de familiariser les enfants avec l’art dès le plus jeune âge.

 

P1010297

P1010298

P1010299

Livre reçu en Service de Presse.

Henri Matisse Icare, album écrit par Éliane Reynold de Sérésin et illustré par Matthieu Méron, collection Extrapole!, Editions Eliart, Octobre 2014 —

Advertisements

7 réflexions sur “Henri Matisse, Icare – Éliane Reynold de Sérésin et Matthieu Méron

    1. Cela ne m’étonne pas que les enfants aiment l’univers de Matisse. J’ai vu avec ma fille (6 ans), elle a tout de suite accroché…et je sais qu’à l’école on leur parle souvent de peintres et de tableaux célèbres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s