Le fantôme du petit Marcel – Élyane Dezon-Jones et Stéphane Heuet

P1010229

Une nuit printanière est tombée à Illiers-Combray. Deux petites filles Alix et Clarisse, en vacances chez leur tante Elisabeth dorment profondément dans la chambre qu’elles partagent. Mais voilà qu’un bruit sourd se fait entendre dans la pièce attenante, une sorte de sifflement qui réveille Alix. La fillette, d’abord inquiète finit par se lever courageusement, histoire de faire la lumière sur ce mystérieux chuintement. Lentement, elle pousse la porte et découvre ébahie un petit garçon assis en tailleur à même le sol, un livre ouvert posé sur ses genoux, qui la regarde. Ce dernier porte un costume bleu foncé certes d’un autre âge, mais fort élégant. Après quelques mots de présentation ; il s’appelle Marcel, est asthmatique et est à la recherche d’un titre pour son livre, le petit garçon se volatilise, non sans lui dire qu’il reviendrait.

En effet, Marcel reviendra et fera la connaissance de Clarisse qui sera bien étonnée de le voir écrire avec une plume.  Elle lui conseillera d’ailleurs d’avoir recours à un ordinateur ! Le petit fantôme de Marcel apparaîtra ainsi face aux deux cousines régulièrement, même durant leurs vacances d’été à Cabourg. Chaque rencontre sera fascinante pour elles. Les personnages du roman de Marcel s’inviteront à leurs discussions ; Gilberte et ses éclats de rire, l’étonnant Monsieur Swann, la resplendissante Duchesse de Guermante vêtue d’une robe de velours de perles et de plumes, sans oublier le Docteur Cottard et le Baron de Charlus… Tout un monde prend vie sous les yeux brillants des petites filles. Une atmosphère charmante se dégage des décors qui tapissent les murs de la pièce.

Ainsi, au fil des saisons, Alix, Clarisse et même Valentin leur cousin auront la joie d’entrer dans le monde de Marcel et de contribuer peut-être à sa quête d’un titre pour son oeuvre.

Une bien jolie histoire qui transporte des petites filles d’aujourd’hui à l’époque de Proust. Passé et présent, réalité et fiction se juxtaposent à l’envie. L’idée de faire connaître La Recherche du temps perdu aux jeunes lecteurs est belle. Un livre délicat empli de références au roman de Proust qui réussit son but, celui du partage entre les générations. Les enfants, dès huit ans peuvent ainsi goûter à travers les mots et les illustrations de ce livre à l’univers de Proust avec leurs parents et leurs grands-parents. Une émouvante transmission.

 

P1010230

P1010231

P1010232

« – Attends ! Tu as de la chance, j’ai gardé quelque chose du goûter d’hier.

Et du fin fond du tiroir de sa table de nuit, Alix extirpa un petit gâteau doré en forme de coquille Saint-Jacques.

– Une madeleine ! S’écria le petit Marcel. Comme celle que me donnait ma tante Léonie après l’avoir trempée dans une tasse de thé ! Je me souviens… Je me souviens…

Et, les yeux fermés, il se mit à leur décrire en minutieux détails les fleurs du parc, les maisons, les rues, l’église, les bonnes gens d’Illiers-Combray.

Incantatoire, sa voix berçait les deux petites filles, muettes et ravies.

Au premier rayon de soleil sur le balcon, rompant le charme, il s’évapora dans la brise marine sans laisser la moindre trace. »

« (…) dis-leur que je n’écris pas un livre pour les grandes personnes, reprit-il, mais pour que les grandes personnes se souviennent de comment elles étaient quand elles étaient petites (…). »

Livres contre critiques

Livre lu dans le cadre d’une opération masse critique sur Babelio.

Le fantôme du petit Marcel, histoire (dès 8 ans) écrite par Élyane Dezon-Jones et illustrée par Stéphane Heuet, Editions Viviane Hamy, Novembre 2014 —

Publicités

2 réflexions sur “Le fantôme du petit Marcel – Élyane Dezon-Jones et Stéphane Heuet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s