La poésie du jeudi avec Guy de Maupassant

 the-snow-charles-francois-daubigny                                                Charles-François Daubigny, La neige – 1873

                                                                                                                         Nuit de neige

« La grande plaine est blanche, immobile et sans voix.
Pas un bruit, pas un son ; toute vie est éteinte.
Mais on entend parfois, comme une morne plainte,
Quelque chien sans abri qui hurle au coin d’un bois.

Plus de chansons dans l’air, sous nos pieds plus de chaumes.
L’hiver s’est abattu sur toute floraison ;
Des arbres dépouillés dressent à l’horizon
Leurs squelettes blanchis ainsi que des fantômes.

La lune est large et pâle et semble se hâter.
On dirait qu’elle a froid dans le grand ciel austère.
De son morne regard elle parcourt la terre,
Et, voyant tout désert, s’empresse à nous quitter.

Et froids tombent sur nous les rayons qu’elle darde,
Fantastiques lueurs qu’elle s’en va semant ;
Et la neige s’éclaire au loin, sinistrement,
Aux étranges reflets de la clarté blafarde.

Oh ! la terrible nuit pour les petits oiseaux !
Un vent glacé frissonne et court par les allées ;
Eux, n’ayant plus l’asile ombragé des berceaux,
Ne peuvent pas dormir sur leurs pattes gelées.

Dans les grands arbres nus que couvre le verglas
Ils sont là, tout tremblants, sans rien qui les protège ;
De leur oeil inquiet ils regardent la neige,
Attendant jusqu’au jour la nuit qui ne vient pas. »

Guy de Maupassant, Des vers

D’autres poèmes choisis : Asphodèle : La nuit de Théodore de BanvilleValentyne : La forêt sera toujours hantée de Jean Joubert, Les Conteuses : L’ange de Noël, Jacou33 : Les périls de Londres de Jean Claude PIROTTE, Modrone : La perdrix, Anatole France , DimDamDom59 : Cadeau parfait de ?

Lapoesiedujeudi

Publicités

16 réflexions sur “La poésie du jeudi avec Guy de Maupassant

  1. Ce poème a marqué la littérature ! Certaines expressions sont restées dans la mémoire collective (le chien qui hurle au coin du bois, entre autres)… On dirait que le tableau a été peint pour le poème ! ☺️. Courage à toi aussi pour terminer « les abeilles  » ! 😉. Bisouxx.

    1. En effet, un poème classique souvent appris à l’école. Je ne savais pas pour les expressions… Sinon pour la nouvelle, il n’y a plus qu’à attendre les résultats… bon en ce qui me concerne je ne me fais pas trop d’illusion, toi en revanche tu as toute tes chances.

  2. On n’a pas de mal à se plonger dans le décor glacial et pourtant j’aime la chaleur des mots de ce grand poète!!!
    Merci pour ce très beau partage.
    Je te souhaite un Joyeux Noël.
    Bises amicales.
    Domi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s