Le parc – Angelin Preljocaj

« Abandon » , pas de deux sensuel et élégant extrait du ballet Le parc d’Angelin Preljocaj sur l’Adagio en Fa dièse du concerto pour piano n°23 en la majeur de Mozart, avec les danseurs Emilie Cozette et Nicolas Le Riche.

Publicités

8 réflexions sur “Le parc – Angelin Preljocaj

  1. Cette danse est d’une sensualité déconcertante, vraiment magnifique. Et cette musique, si belle, qui l’accompagne… Je suis heureuse de me réveiller sous ce pas de deux. Bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s