La poésie du jeudi avec Alain Serres

22-05-2011_22                                                                                                                                              Photographie personnelle

Journal

« Quand le journal froissé,
et ses yeux de papier
noircis de l’encre
des pauvres mots du jour
eux aussi froissés,
très froissés,
les yeux, les mots,

quand le journal déchiqueté,
aveuglé, et son sourire narquois
et sa bouche tordue
de ses interminables aveux,

quand le journal mis en pièces
puis en boule,
dense comme une souche,

quand le journal dur,
revient

à l’état d’arbre

et qu’il refait refait des feuilles,

il découpe à nouveau
des sourires purs et pâles,
dans l’espace des hommes qui le croient
puisqu’ils le voient.

Ils le voient. »

Alain Serres, poème issu de l’anthologie Une salve d’avenir: L’espoir, anthologie poétique

D’autres poésies choisies : Nadine, Valentyne, Marie et Anne, Nelinha, Natiora, Jacou, Lili, Modrone-Eeguab, Les Conteuses, DimDamDom59, LylouAnne. Dame Mauve, Asphodèle

Lapoesiedujeudi

Publicités

21 réflexions sur “La poésie du jeudi avec Alain Serres

  1. J’aime beaucoup le sourire narquois et la bouche tordue qui retournent à la souche qui retourne à la source. Un bien beau choix. Merci.

    1. Oui ce poème est très imagé. On le voit, ce journal, se tordre, se déchiqueter… puis redevenir arbre. Revenir aux origines, à la nature… un peu d’espoir, de douceur dans ce monde de brute où les mauvaises nouvelles se succèdent, où la clameur gronde…

  2. Le papier retourne là d’où il vient et la torsion pour y arriver est vraiment bien rendue, un choix original et très beau si on pense à tous ces journeaux… L’illustration est très belle aussi ! 🙂 Bon week-end !

    1. Sur la photo, on voit ma petite Noémie regardant ces arbres gigantesques, que se dit-elle? Quel sera son avenir? Quelle planète allons-nous lui laisser?… Je te souhaite également un très bon week-end!

  3. Je ne connaissais pas ce poète, que je suis heureuse de découvrir. Je trouve sa plume fine et subtile, avec cette image dense, du journal, pour représenter le retour aux sources. Cet arbre, qui refait des feuilles, et qui renaît, en quelque sorte… Quelle belle photo Nadael…

    1. Je ne connaissais pas non plus. J’ai tout de suite aimé sa plume (il est auteur jeunesse). Une poème imagé comme je les aime. Un retour à la nature, à l’essentiel. Quant à cette photo, c’est ma fille Noémie du haut de ses 2 ans à l’époque… si petite devant ses grands arbres…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s