Les deux maisons de Désiré Raton – Lydia Devos et Pierre Cornuel

Désiré Raton

C’est dans une forêt, au pied d’un grand arbre que les rats ont trouvé refuge, après avoir fui les villes remplies d’hommes et de chats qui ne cessaient pas de les pourchasser. La petite communauté s’agrandit de jour en jour et semble contente de son sort. Excepté pour Désiré Raton…

Le petit rat est bien triste depuis que ses parents ont décidé de se séparer. Ils se disputaient tellement que le rat a soudainement quitté le foyer pour s’installer dans une autre maison. Quant à la rate, elle s’est empressée de repeindre sa maison en rose, chose que refusait son mari.

Depuis la séparation de ses parents, Désiré Raton passe la semaine avec sa maman dans la maison rose et les dimanches avec son papa dans la maison verte. Il est bien malheureux car quand il vit auprès de la rate dans la maison rose, il regrette de ne pas être avec son papa dans la maison verte et inversement.

Mais voilà qu’un sage hibou s’aperçoit du difficile problème dans lequel est plongé le petit rat. Il prend les choses en main pour lui redonner le sourire. En prenant de la hauteur et de la distance, Désiré Raton va se rendre compte que les deux maisons ne sont pas si éloignées que cela l’une de l’autre…

Un très joli conte abordant avec poésie et douceur le thème de la séparation, source d’angoisse, de questionnements et de mal-être chez l’enfant. Beaucoup de tendresse émane des illustrations, apportant ainsi un côté rassurant et apaisant.

« Désiré vivait toute la semaine avec la rate et tous les dimanches avec le rat, car ses parents avaient chacun leur maison. Lorsqu’il se trouvait dans la maison du rat, Désiré regrettait la rate, sa mère, et lorsqu’il se trouvait dans la maison de la rate, il regrettait le rat, son père. »

« La demeure du hibou était perchée sur le côté le moins feuillu de l’arbre et, de là-haut, la vue plongeait sur toute la ville des rats. Désiré en fut ébahi. Il reconnu la maison rose de sa mère et la maison verte de son père. Vues d’ici, elles semblaient si proches, si près l’une de l’autre qu’il se demandait bien comment il avait pu tant souffrir de leur séparation. Il allait de l’une à l’autre sans tourner la tête, à peine bougeait-il les yeux. »

100_9039

100_9042100_9041

logoalbums2

challenge-a-la-decouverte-des-prenoms-1

Les deux maisons de Désiré Raton, album jeunesse écrit par Lydia Devos et illustré par Pierre Cornuel, réédition, Grasset-Jeunesse, Mai 2013 —

6 commentaires sur “Les deux maisons de Désiré Raton – Lydia Devos et Pierre Cornuel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s