Un pas à la fois – Nicole Blanche Mezzadonna et Joanna Concejo

un pas à la fois

Qu’il a le visage doux et bon ce personnage, lorsque nous le voyons pour la première fois! On ne peut qu’éprouver de la bienveillance et de l’attachement pour cet homme à tête de chien. Mais on s’aperçoit très vite qu’il ne sourit jamais…

C’est que sa vie est très organisée. Du lever au coucher, tout semble être sous contrôle. Chaque chose a sa place, à chaque heure son activité. Aucune surprise, tout est calculé.

Et au-dessus de sa tête plane la journée durant, la figure de sa tante Agathe. Disparue depuis longtemps, la dame vit encore dans l’esprit de l’homme. À chaque mouvement, à chaque respiration, à chaque décision, il pense à Tante Agathe. Elle a pris possession de tout son être…

Les rituels quotidiens prennent tellement de place dans son existence qu’il ne savoure rien… car cela en demande de l’énergie et de l’attention tant de maîtrise. Il va même jusqu’à surveiller son image, en s’habillant bien comme il faut.

Mais pourquoi tant de régularité dans tous ses faits et gestes ? Est-ce pour ne pas décevoir Tante Agathe ? Est-ce la volonté de bien faire les choses ? De ne pas déranger les gens… ? Difficile de répondre à cela. Notre personnage se pose déjà beaucoup trop de questions pour répondre à celles-ci.

Quant à son travail à la poste (il a échoué à ses examens pour devenir comptable!), on lui demande également de contrôler. En effet le métier de l’homme à tête de chien est de décrypter les adresses illisibles sur les lettres. Observations et analyses sont de rigueur.

Mais  voilà qu’un jour, la découverte sur le trottoir d’un petit oiseau en tricot  va à tout jamais entailler le train -train de son existence.

Une maille qui se défait, un objet imparfait, et c’est le déclic dans le cerveau de notre personnage. Il tire une maille, puis une autre, et encore une autre…

La vie ne serait-elle pas moins triste si on y glissait un peu de fantaisie?

Une très jolie histoire qui incite à la réflexion, presque philosophique, sur le sens de la vie et les illustrations, souvent esquissées, s’ouvrent sur l’imaginaire de chacun avec bonheur.

« Aujourd’hui il est très inquiet. Il marche trop vite et sans précision. Il ne reproduit pas le canevas qu’il a mis tant de temps à peaufiner. Il ne va quand même pas perdre une habitude ! Il faut six semaines pour en adapter une et quelques jours pour la perdre, lui avait-on dit. »

« Il revient à sa marche consciente. Il soulève son pied et se dit : Je sens. Il l’amène en avant : Je réfléchis, et en le posant par terre devant l’autre : J’entreprends. »

« Il aime feuilleter ces pages blanches quadrillées et numérotées. Il ressent moult émotions en touchant les couvertures de différentes textures : le protège-agenda en plastique, qui le renvoie aux glissades sur le toboggan de la piscine de son enfance ; la fourre en tissu, qui l’assied dans la bergère de Tante Agathe ; enfin celle en carton, qui l’emmène à la sortie du cours de dessin de l’école secondaire, avec son cartable sous le bras … »

« Le soir il se déshabille en écoutant l’adagio du concerto pour clarinette de Mozart et plie méthodiquement chacun de ses vêtements sur la chaise près du lit. Il vérifie que ses pantoufles sont bien écartées l’une par rapport à l’autre, de la largeur d’une main aux doigts rapprochés. Il inscrit ses soucis dans le petit carnet rose à anneaux rangé dans le tiroir… »

un pas à la fois 4

100_9027

100_9028 100_9029

logoalbums2

Un pas à la fois, album jeunesse (à partir de 8 ans) écrit par Nicole Blanche Mezzadonna et illustré par Joanna Concejo, Editions Notari, Juin 2013 —

Publicités

9 réflexions sur “Un pas à la fois – Nicole Blanche Mezzadonna et Joanna Concejo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s