Une vie de dragon – Joanna Olech

Uneviededragon

Alors que Gniewek, le petit dernier de la famille Zinzin prend son bain, un bébé dragon tout vert sort sa tête par le trou d’écoulement du lavabo ! Les hurlements du garçon attirent l’attention de sa soeur Malwina qui se précipite dans la salle de bains. Ainsi commence l’incroyable histoire de Pompon, le dragon d’appartement !

La stupéfaction passée, le frère et la soeur s’attachent très vite à ce dragon plein de malices. Ils le dissimulent dans leur chambre à l’abri du regard parental. Mais la chose n’est pas aisée, Pompon fait tellement de bêtises. Les enfants finissent donc par révéler l’existence du dragon. La famille Zinzin au grand complet « adopte » Pompon qui devient presque naturellement leur animal de compagnie !

Le roman est parsemé d’illustrations drôlissimes de Pompon, en bichromie. Quant à la construction du récit, elle est très agréable pour le jeune lecteur ; les chapîtres courts séparés par une page de couleur verte permettent de fractionner la lecture. Ajoutons la présence d’un signet en ruban (vert aussi, évidemment!) et d’une couverture souple facilement manipulable par l’enfant.

On suit avec plaisir les aventures du dragon qui grandit auprès de Malwina et Gniewek. Caché dans un panier, il se promène à l’extérieur. Il part même en vacances ! Il deviendra même célèbre, trouvera un travail et rencontrera Pepsikola une ravissante dragonne…

Une histoire originale et marrante, un personnage attachant avec un sacré tempérament et un soupçon d’effronterie, de la fantaisie, des dessins rigolos, mon fils a adoré et attend la suite des aventures de Pompon le dragon avec impatience : un second tome est prévu…

« Je dois dire que Pompon est un sacré numéro. Ça ne va pas être simple d’en faire un honnête dragon (…) Hier, je l’ai encore surpris sur le balcon à cracher des pépins sur des chiens attachés devant le magasin de légumes, alors qu’ils ne lui avaient rien fait. Pas de chance, nous sommes tombés sur un dragon voyou… »

« – Les dragons aussi devraient avoir leurs représentants au Parlement, lance-t-il un jour en regardant le journal télévisé.

Tu parles de QUELS dragons précisément ? Veut savoir maman.

Je représente une minorité, mais le fait d’être le seul de mon espèce ne doit pas me priver de bénéficier des mêmes droits que tout autre citoyen. »

« Pompon est devenu célèbre comme Beckam (et tout aussi prétentieux). Trois fois par semaine, il astique ses écailles avec un chiffon de flanelle. Après chaque repas, il se lave vigoureusement les dents avec du liquide vaisselle. (…) Encore un peu et il pourra s’inscrire à un concours de bonnes manières , ou faire son entrée en politique. »

dragon4dragon5

Une vie de dragon, roman de Joanna Olech, Père-castor flammarion, Novembre 2012 —

Publicités

Une réflexion sur “Une vie de dragon – Joanna Olech

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s