Des amours dérisoires – Virginie Carton

desamoursderisoires

A l’image de la couverture (un ballon en forme de coeur), ce roman est léger. L’écriture est fluide et alerte, l’histoire plutôt drôle et tendre, on peut passer un moment agréable de lecture à condition toutefois d’aprécier ce genre de livres qui tend vers le roman de plage. En ce qui me concerne, j’aime alterner mes lectures et Des amours dérisoires a été agréable à lire même si je n’en garderai pas un souvenir impérissable.

On suit donc les pérégrinations amoureuses de Vincent et sa bande d’amis, Marine, Juliette, Paul, Raphaël, Claire, David… De jeunes trentenaires plutôt immatures qui enchaînent les aventures, avec malgré tout l’envie sincère de trouver la bonne personne, de se poser, de s’installer durablement quelque part avec quelqu’un.

De tentatives d’approches en séduction, garçons et filles se croisent, se frôlent, font un bout de chemin ensemble puis se laissent pour mieux se retrouver. L’auteure fait de nombreux clin d’oeil à la série Friends – les amis cohabitent quelques jours pour le meilleur et pour le pire lors d’un séjour au ski, ainsi qu’au film Coup de foudre à Notting Hill – Vincent amène une jeune femme qu’il vient juste de rencontrer à dîner chez un couple d’amis – et c’est vrai qu’il y a peu de Hugh Grant dans le personnage principal : maladroit, touchant, charmant.

Une originalité est aussi à souligner : au fil du texte, une bande-son capte l’attention du lecteur ; de La vipère du Gabon de Vincent Delerm à Week-end à Rome d’Etienne Daho, Des Roses blanches de Berthe Silva à Quelques mots d’amour de Michel Berger en passant par Karin Redinger de Laurent Voulzy, on survole mine de rien quelques standards de la chanson française.

Un petit roman à lire sous le soleil, exactement !

« On ne devrait jamais formuler ses envies. Elles sont trop souvent éphémères. Et lorsqu’elles se dissipent aussi volatiles que les particules d’une fumée, il ne reste plus d’elles que le jugement des autres. Les autres qui attendent de vous la suite que vous donnez à ces envies. Qui vous rendent prisonnier, en position de vous justifier. Vincent avait eu envie d’une relation durable, mais Vincent était un être en perpétuelle évolution. Et ses envies étaient naturellement changeantes. Pour son malheur, deux de ses qualités lui seraient fatales. Vincent était gentil et Vincent était délicat. Il avait aussi un défaut redoutable : il manquait de courage. »

« Les filles, contrairement aux idées reçues, sont souvent plus pragmatiques que romantiques et ont presque toutes cette manie d’imaginer systématiquement le moment d’après en oubliant de profiter du moment présent. »

« Le sol se déroba sous les pieds de Vincent. Il eut la vision surréaliste d’une énorme cage qui lui tombait dessus, fermée par un cadenas surdimensionné dont seule Marine aurait eu la clé. Il la vit soudain, comme dans une mauvaise scène de Charmed, une queue poussant de son coccyx, des cornes tordues sur la tête, les cheveux rougissant et l’oeil fluorescent, des collants zébrés lui moulant les fesses (…) Il se vit, les bras ballants, beaucoup trop grands pour lui, face à tout le monde. Un peu comme Jacques Brel dans Jef, Olympia 1966. Il entendit comme une résonnance d’outre-tombe : « Non, Vincent, t’es pas tout seul. » »

premierroman
Des amours dérisoires, premier roman de Virginie Carton, Grasset, Mai 2012 —

Publicités

2 réflexions sur “Des amours dérisoires – Virginie Carton

  1. Rien que pour la bande son, je vais tenter. Quoique les références à Friends et Coup de foudre à Notting Hill promettent aussi humour et légereté. Une lecture pour cet été. Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s