Les contes de la lune – Elisabeth Delaigle

Lescontesdelalune

Plus les lignes de ce livre défilaient plus je me revoyais petite fille, buvant les mots de mon arrière-grand-mère qui me racontait – pour la centième fois – l’histoire du Petit chaperon rouge. Les contes de Perrault m’ont accompagnée longtemps ; je repense avec tendresse à Cendrillon, Peau d’âne, Barbe bleue, Le chat botté, Le petit Poucet. Les contes de la lune d’Elisabeth Delaigle m’ont fait remonter le temps, époque où mon imaginaire n’avait pas de limite.

L’auteure, s’est clairement inspirée de ces contes traditionnels chers à nos enfances. Sept histoires sont réunies sous le thème de la lune, astre ô combien fascinant et source de moults légendes. Romantique à souhait, la lune incite à la rêverie. Et l’imagination s’est mise en marche dès les premiers mots.

Voici une petite présentation de chaque conte :

-Le buveur de lune-

Waban vit dans une tribu indienne. En osmose avec la nature et les éléments, il semble très heureux auprès de sa famille partageant les traditions ancestrales. Un jour, il sauve la vie d’un petit aigle. Après l’avoir soigné, il doit lui rendre la liberté. L’aigle est pour les indiens un messager entre le monde d’en bas et celui des esprits. Symbole de sagesse et de courage, l’animal doit accomplir une épreuve qui lui appportera une grande force : boire le halo de lune. Grâce à l’amitié de Waban, l’aigle – qui n’a connu jusqu’ici que la dépendance avec l’homme – volera chaque jour un peu plus haut pour enfin atteindre l’astre lunaire.

-La fileuse de lune-

Voilà l’histoire d’une princesse très belle, vivant dans un très beau château, qui, le jour de ses dix-huit ans gravit courageusement les marches d’une tour interdite. Une sorcière, qu’on avait enfermée là depuis fort longtemps apparaît alors. Par vengeance, elle ensorcelle la jolie princesse, qui verra ses cheveux pousser jusqu’à s’enraciner dans le sol, chaque nuit de pleine lune. Le sortilège se brisera le jour où un jeune homme tombera amoureux d’elle.

-Les croqueuses de lune-

Dans une vieille bâtisse à la campagne vit une vieille dame et sa servante. Mais, elles ne sont pas seules : au grenier une multitude de souris y ont élu domicile. Celles-ci usent de stratagèmes pour voler de la nourriture et échapper aux chats. Un jour, la maison se vide ( décès de la vieille dame?). C’est la famine pour les souris, Baba cool, So so, Pilou, Bubu et les autres sont bien tristes mais c’est sans compter sur Lily marinnette qui a une grande idée : attraper le grand fromage qui luit dans le ciel.

-Le boxeur de lune-

Ben, un gamin en rupture avec sa famille, vit de petits boulots sur les docks quelque part en Amérique du nord. Fasciné par un combat de boxe amateur auquel il assiste, il finira par rencontrer Battling Joe, un grand entraîneur. Sans argent il ne peut pas accéder aux entraînement alors Battling Joe l’embauche en tant qu’homme de ménage dans sa salle de boxe et la nuit il s’entraîne avec l’ombre chinoise que lui enverra la lune : « Une nuit que la lumière de la lune éclairait particulièrement la salle à travers ses grandes vitres, Ben aperçu comme un cercle jaune pâle sur le mur du fond. (…) Il s’approcha et vit son ombre sur le mur, comme un adversaire sans visage envoyé par la lune pour livrer son premier combat. (…) Il était magnifique ce combattant en ombre chinoise, étincelant ce boxeur de lune nimbé de lumière… »

-La voleuse de lune-

Dans un beau quartier d’une grande ville vit Beauchat, un chat persan, auprès de sa maîtresse. Miss TipTap, la dame de compagnie prend soin de lui depuis de longues années. Pour son anniversaire, elle lui offre une très jolie chatte, Miette, qui elle, vient des bas-fonds de la ville. Si cette dernière fait tout pour s’intégrer, Beauchat refuse que la demoiselle empiète sur son territoire et va donc lui lancer un défi pour s’en débarasser : monter sur le balcon et se hisser sur les branches d’un arbre pour décrocher la lune… et la chatte tombe.

-Les chasseurs de lune-

Pierre et Paul sont des jumeaux. Ils vivent avec leurs parents à la lisière d’une forêt. Leur père cultive et chasse alors que leur mère travaille pour le compte d’un marquis. Les deux garçons jouent très souvent avec Rosine, la fille du château. Et rien n’est trop beau pour faire plaisir à la petite fille. Si bien qu’un jour, Pierre et Paul décide de décrocher la lune. Les voilà donc partis à la chasse à la lune : « Comment chasser la lune ? (…) Paul, sur de lui, dit que c’était facile vu que la lune on la voyait de partout et qu’il suffirait de lui décocher des flèches pour qu’elle tombe. »

-Le pêcheur de lune-

Au Canada, dans les Rocheuses, vit un petit ours au doux nom de Majak avec sa maman. Celle-ci lui apprend à chasser les poissons dans les rivières, chose bien difficile pour un tout petit ours. Un soir, il aperçoit un drôle de poisson rond, tout jaune dans l’eau. Après de nombreux et vains essais, le petit ours a bien du chagrin de ne pas pouvoir pêcher ce ridicule poisson jaune… « On attrape pas un reflet » lui dit sa maman.

luneetours

luneetsouris

Les contes de la lune, Elisabeth Delaigle, Persée Editions, Novembre 2011 —

Publicités

Une réflexion sur “Les contes de la lune – Elisabeth Delaigle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s